Disney dépasse les attentes de Wall Street et augmente son dividende de 50 %

Walt Disney DIS-N a largement dépassé les attentes de Wall Street mercredi, grâce aux résultats records de ses parcs à thème et à la poursuite des efforts de réduction des coûts, même si les revenus sont inférieurs aux estimations des analystes.

Le conseil d’administration de Disney a également autorisé un programme de rachat d’actions de 3 milliards de dollars pour l’exercice en cours et a déclaré un dividende de 45 cents par action, payable le 25 juillet aux actionnaires inscrits le 8 juillet. Cela représente une augmentation de 50 % par rapport au dividende versé. en janvier.

Les actions de Disney ont augmenté de plus de 5 % après les heures d’ouverture pour atteindre 104,51 $.

La société a publié un bénéfice de 1,22 $ par action, hors certains éléments, supérieur aux prévisions consensuelles des analystes de 99 cents par action pour la période d’octobre à décembre.

Les revenus trimestriels étaient comparables à ceux de l’année dernière, à 23,5 milliards de dollars, mais en deçà des prévisions de 23,6 milliards de dollars.

Disney a déclaré avoir réduit ses coûts de 500 millions de dollars au cours du trimestre et rester en bonne voie pour atteindre ou dépasser 7,5 milliards de dollars d’économies d’ici la fin de l’exercice en cours.

La société est sous la pression de l’investisseur activiste Nelson Peltz, qui recherche des bénéfices comparables à ceux de Netflix pour son activité de streaming, de meilleures performances de ses films au box-office et plus de détails sur ses projets visant à faire d’ESPN une plateforme numérique dominante.

« Il y a tout juste un an, nous avons présenté un plan ambitieux visant à ramener Walt Disney Company à une période de croissance soutenue et de création de valeur pour les actionnaires », a déclaré le PDG de Disney, Bob Iger, dans un communiqué. «Notre solide performance au cours du dernier trimestre démontre que nous avons franchi un cap et sommes entrés dans une nouvelle ère de croissance pour notre entreprise.»

L’unité Expériences de la société, qui comprend ses parcs à thème et ses produits de consommation, a enregistré des revenus, un bénéfice d’exploitation et des marges d’exploitation records.

Disney a réaffirmé ses prévisions selon lesquelles son activité de streaming atteindrait la rentabilité d’ici septembre. Il a réduit ses pertes d’exploitation de streaming à 138 millions de dollars au cours du trimestre, une amélioration spectaculaire par rapport à l’année dernière, où il avait perdu près d’un milliard de dollars. Le revenu mensuel moyen par utilisateur de Disney+, en dehors de l’Inde, a augmenté de 14 cents.

Le service de streaming Disney+ a perdu 1,3 million d’abonnés, soit près du double de la perte de 700 000 prévue par les analystes, après une augmentation de prix en octobre.

La société prévoit qu’elle gagnera entre 5,5 et 6 millions d’abonnés Disney+ au deuxième trimestre, avec une dynamique positive des revenus par utilisateur.

L’activité streaming de l’unité Entertainment, qui comprend également Hulu et Disney+ Hotstar en Inde, a déclaré un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de dollars, juste au-dessus des prévisions, et marquant une amélioration de 15 % par rapport à l’année dernière.

Le chiffre d’affaires global du segment Divertissement, qui englobe les activités traditionnelles de télévision, de streaming et de cinéma de Disney, a chuté de 7 % par rapport à l’année précédente, à 9,98 milliards de dollars.

Les résultats ont été pénalisés par la baisse des revenus publicitaires d’ABC et par la baisse des tarifs due aux pertes continues d’abonnés au câble, partiellement compensées par la réduction des coûts de programmation associée aux grèves d’Hollywood. La faible performance au box-office de « The Marvels » et « Wish », comparée aux bons résultats il y a un an de « Black Panther : Wakanda Forever » et « Avatar : The Way of Water », a entraîné une perte des ventes de contenu et des licences.

La division sportive de Disney, qui comprend ESPN, le service de streaming ESPN+ et Star en Inde, a déclaré un chiffre d’affaires de 4,8 milliards de dollars, soit un gain de 4 % par rapport à l’année dernière, mais une perte d’exploitation de 103 millions de dollars imputable à une perte croissante chez Star en Inde.

Les résultats des parcs à thème ont été soutenus par l’ouverture de l’attraction World of Frozen à Hong Kong Disneyland et de Zootopia à Shanghai Disney Resort. Une fréquentation plus élevée dans ces parcs a contribué à compenser une baisse à Walt Disney World à Orlando, en Floride. L’unité a déclaré un chiffre d’affaires de 9,1 milliards de dollars et un bénéfice d’exploitation de 3,1 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *