La Nouvelle-Écosse propose de prendre en charge 117 millions de dollars en coûts de carburant des services publics pour réduire la hausse des tarifs

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Lignes électriques à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, le 29 novembre 2018.Andrew Vaughan/La Presse Canadienne

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse affirme qu’il a l’intention de prendre en charge 117 millions de dollars des coûts de carburant du service public provincial d’électricité afin de réduire le fardeau des contribuables.

Le ministre des Ressources naturelles et des Énergies renouvelables, Tory Rushton, a déclaré que le plan, s’il était approuvé par la Commission des services publics et d’examen de la Nouvelle-Écosse, réduirait l’augmentation prévue des tarifs pour 2024 à 1,1 pour cent.

Sans intervention du gouvernement, Rushton affirme que les contribuables de Nova Scotia Power seraient confrontés à une augmentation de sept pour cent cette année.

Le ministre affirme que Nova Scotia Power doit faire face à un solde important de coûts de carburant accumulés au cours des dernières années.

Nova Scotia Power est en mesure de répercuter ces coûts supplémentaires sur ses clients grâce au mécanisme d’ajustement du carburant, dont le solde, selon Rushton, s’élevait à 395 millions de dollars au 31 décembre.

La province propose d’assumer 117 millions de dollars du solde du mécanisme d’ajustement du carburant, qui seront remboursés sur 10 ans, ce qui permettra au service public d’étaler ses hausses de tarifs sur une période plus longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *