L’actionnaire majoritaire d’Indigo envisage de privatiser l’entreprise

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Une librairie Indigo vue le mercredi 4 novembre 2020 à Laval, au Québec.Ryan Remiorz/La Presse Canadienne

L’actionnaire majoritaire d’Indigo Books & Music Inc. envisage de privatiser l’entreprise.

Trilogy Retail Holdings Inc. et Trilogy Investments LP, les sociétés de portefeuille personnelles de l’ancien président d’Onex, Gerry Schwartz, ont annoncé jeudi qu’elles avaient fait une proposition de privatisation non contraignante à Indigo pour acquérir toutes les actions ordinaires qu’elle ne possède pas déjà pour 2,25 $ en en espèces par action.

Le prix de l’offre représente une prime de 50 pour cent par rapport au cours de clôture de l’action d’Indigo à la Bourse de Toronto le 31 janvier.

Trilogy détient déjà environ 56 pour cent des actions en circulation d’Indigo.

M. Schwartz siège au conseil d’administration d’Indigo. Son épouse Heather Reisman est directrice générale d’Indigo. Avec la société de portefeuille personnelle de Mme Reisman, HRON Canadian Investments Ltd. et d’autres « acteurs communs », Trilogy contrôle environ 60,6 pour cent des actions d’Indigo, selon un communiqué de presse.

À la suite de la transaction proposée, les actions d’Indigo ne seraient plus négociées à la Bourse de Toronto et la société ne serait pas assujettie au dépôt de rapports publics sur les résultats.

Plus à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *