Le fabricant américain d’aluminium Alcoa fait une offre de 2,2 milliards de dollars pour l’australien Alumina

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Les Great Smoky Mountains sont représentées en arrière-plan sur cette vue de l’usine Alcoa Aluminium à Alcoa, Tennessee.Wade Payne/Reuters

Le producteur américain d’aluminium Alcoa Corp (AA-N) a présenté lundi une proposition de rachat conditionnelle et non contraignante pour son partenaire australien en coentreprise Alumina, valorisant l’entreprise à 2,2 milliards de dollars dans le cadre d’une offre entièrement en actions.

L’accord accroît la visibilité du principal fabricant d’aluminium dans le secteur en amont de l’aluminium et simplifie la gouvernance pour les deux parties. Les actionnaires d’Alumina seront également exposés au produit fini en aluminium dans une plus grande entreprise.

« Dans une très large mesure, cela simplifie la structure de l’entreprise », a déclaré le gestionnaire de portefeuille Simon Mahwhinny d’Allan Gray, ajoutant que pour cette raison, cela offre le même potentiel de hausse, voire plus, aux deux groupes d’actionnaires. Allan Gray Australie détient un peu moins de 20 % des actions d’Alumina qu’elle a accepté de vendre à Alcoa, ont indiqué les parties dans un communiqué commun.

Dans le cadre de l’accord, les actionnaires d’Alumina recevraient 0,02854 action ordinaire d’Alcoa pour chaque action détenue. Cela impliquerait une valeur de 1,15 $ AU par action Alumina, sur la base du cours de clôture d’Alcoa au 23 février.

Le directeur général et PDG d’Alumina, Michael Ferraro, a l’intention de recommander aux actionnaires de voter en faveur de la proposition, en l’absence d’une proposition supérieure, a-t-il indiqué.

Le conseil d’administration d’Alumina a également noté qu’il n’y avait aucune certitude que la proposition aboutirait à une offre de rachat contraignante pour la société.

Alumina et Alcoa possèdent conjointement la raffinerie d’alumine Kwinana en Australie occidentale. Alcoa a annoncé en janvier qu’elle prévoyait d’arrêter la production en 2024 dans cette raffinerie déficitaire en raison des conditions de marché difficiles et de l’âge de l’installation.

Les actions d’Alumina ont bondi de 8,8% à 1,110 dollars australiens à 23 h 18 GMT, soit leur plus gros gain intrajournalier depuis le 10 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *