L’économie canadienne a créé 37 300 emplois en janvier ; taux de chômage en baisse à 5,7%

L’économie canadienne a créé 37 300 emplois nets en janvier, dépassant les attentes, tandis que la croissance des salaires a légèrement ralenti en janvier, selon les données publiées vendredi, créant probablement une situation délicate pour la Banque du Canada, sous pression pour commencer à réduire les taux d’intérêt.

Le taux de chômage au Canada a légèrement baissé à 5,7 pour cent, contre 5,8 pour cent en décembre, affichant sa première baisse en 13 mois, a indiqué Statistique Canada.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient une création nette de 15 000 emplois et une hausse du taux de chômage à 5,9 pour cent.

La croissance du salaire horaire moyen des employés permanents a ralenti à 5,3 pour cent sur le mois, contre 5,7 pour cent en décembre.

La Banque du Canada (BdC) suit de près les données sur l’emploi pour évaluer la santé de l’économie et la croissance des salaires d’une année à l’autre afin de garder un œil sur l’évolution du pouvoir d’achat.

Des créations d’emplois plus élevées ou une croissance plus rapide des salaires peuvent affecter les efforts de la banque centrale pour freiner suffisamment l’inflation et commencer à baisser les taux d’intérêt.

La banque centrale s’attend à ce que la croissance économique reste faible au premier trimestre 2024 et augmente d’un modeste 0,8 pour cent pour l’ensemble de l’année. La croissance des salaires a été largement supérieure à 5 pour cent toute l’année dernière et continue d’être l’un des principaux moteurs de l’inflation sous-jacente dans le pays.

La banque a maintenu son taux directeur au jour le jour à 5 pour cent, son plus haut niveau depuis 22 ans, depuis juillet, alors qu’elle s’efforce de ramener l’inflation à son objectif de 2 pour cent.

Les gains d’emploi en janvier ont été dominés par le travail à temps partiel et entièrement dans le secteur des services. Les créations d’emplois les plus importantes ont eu lieu dans le commerce de gros et de détail, suivi de près par les emplois liés à la finance.

Le secteur des biens a perdu des emplois, mené par le secteur de la construction et de la fabrication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *