L’éditeur de l’Encyclopaedia Britannica dépose une demande d’introduction en bourse aux États-Unis

Britannica Group, la société à l’origine de l’Encyclopaedia Britannica et du dictionnaire Merriam-Webster, vieux de 250 ans, a déclaré lundi avoir déposé confidentiellement une demande d’introduction en bourse (IPO) aux États-Unis.

Le nombre d’actions qui seront vendues lors de l’introduction en bourse et la fourchette de prix n’ont pas été déterminés, a déclaré Britannica.

Outre ses deux publications emblématiques, l’entreprise basée à Chicago propose également des cours numériques et des technologies pour l’apprentissage multimédia dans les écoles.

L’Encyclopaedia Britannica a été publiée pour la première fois en 1768 à Édimbourg, en Écosse, et est devenue numérique il y a plus de dix ans, Internet ayant rendu superflus ses guides de référence reliés en cuir.

Merriam-Webster, publié pour la première fois au début du XIXe siècle, est l’un des outils de référence les plus populaires en lexicographie.

La société rejoint un certain nombre d’entreprises cherchant à tester l’appétit des investisseurs pour les nouvelles cotations, alors que les espoirs d’un atterrissage en douceur grandissent.

Les entreprises déposent parfois des demandes d’introduction en bourse de manière confidentielle afin de préserver la confidentialité de leurs informations financières plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *