Les régulateurs de sécurité américains améliorent leur enquête sur la perte de direction assistée de Tesla

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Un véhicule Tesla à Austin, Texas, le 22 février 2023.Éric Gay/Associated Press

Les régulateurs américains de la sécurité ont transformé leur enquête sur les véhicules Tesla TSLA-Q concernant la perte de direction assistée en une analyse technique – une étape nécessaire avant un éventuel rappel.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a déclaré vendredi qu’environ 334 569 véhicules modèles 3 et modèle Y 2023 sont soumis à l’analyse technique.

L’Office of Defects Investigation (ODI) du régulateur a ouvert en juillet dernier une évaluation préliminaire sur la perte de contrôle de la direction des véhicules Tesla Model 3 et Y, après avoir reçu 2 388 plaintes.

Le bureau a déclaré qu’il associait à cette enquête un accident au cours duquel un conducteur n’a pas pu effectuer un virage à droite à une intersection et a heurté un véhicule.

« Une partie des conducteurs ont décrit que leur direction commençait à se sentir ‘encochée’ ou ‘cliquante’ avant ou juste après l’incident », a déclaré la NTSHA dans un communiqué.

Cette décision intervient le même jour où Tesla a annoncé le rappel de 2,2 millions de véhicules électriques – presque toutes ses unités américaines – en raison de tailles de police incorrectes sur les feux d’avertissement qui augmentent le risque d’accident.

Tesla a commencé à publier gratuitement une mise à jour logicielle en direct le 23 janvier pour résoudre le problème, a indiqué le régulateur. La mise à jour logicielle augmentera la taille de la police des indicateurs d’avertissement visuels du système de freinage, de stationnement et de freinage antiblocage (ABS).

Il y a à peine deux mois, Tesla avait rappelé 2,03 millions de véhicules aux États-Unis pour installer de nouvelles protections dans son système avancé d’aide à la conduite Autopilot.

Tesla est sous le radar de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) pour son aide à la conduite autonome destinée à permettre aux voitures de diriger, d’accélérer et de freiner automatiquement dans leur voie.

Le dernier rappel concerne des véhicules des différents modèles de Tesla, notamment les véhicules Model S, Model X, Model 3 2017-2023, Model Y et Cybertruck 2024, a indiqué la NHTSA.

« Les voyants d’avertissement avec une taille de police plus petite peuvent rendre difficiles la lecture des informations de sécurité critiques sur le tableau de bord, augmentant ainsi le risque d’accident », a ajouté la NHTSA.

Le Cybertruck de Tesla a commencé à recevoir une mise à jour logicielle pour résoudre le problème des unités en production, ajoute le rapport.

Ce rappel est également le premier concernant le nouveau modèle de camionnette électrique que Tesla a commencé à remettre à ses clients en novembre dernier.

Les magasins et centres de service du constructeur automobile basé à Austin, au Texas, seront informés après le 31 janvier et les propriétaires recevront des lettres de notification par courrier, indique le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *