Les travailleurs de Rogers Sugar à la raffinerie de Vancouver ratifient un nouveau contrat de cinq ans

Rogers Sugar Inc. RSI-T affirme que les travailleurs syndiqués de sa raffinerie de Vancouver ont ratifié une nouvelle convention collective.

L’accord de cinq ans met fin à une grève qui a débuté en septembre.

L’entreprise affirme que la raffinerie de Vancouver emploie environ 140 travailleurs syndiqués.

Selon le syndicat des Travailleurs des secteurs public et privé du Canada, le conflit de travail découle de questions telles que les salaires, les avantages sociaux et la proposition de l’entreprise d’augmenter les opérations de la raffinerie à 24 heures par jour, 365 jours par an.

La raffinerie est l’une des trois grandes opérations de raffinage de sucre au Canada.

Elle transforme le sucre de canne brut importé en une variété de produits, notamment du sucre blanc et du sucre brun emballés, et est restée opérationnelle tout au long de la grève, bien qu’à un niveau réduit.

« Nous sommes heureux que les travailleurs de notre raffinerie de Vancouver aient ratifié cet accord et nous sommes impatients de revenir à la pleine production à Vancouver pour soutenir nos clients de l’Ouest canadien », a déclaré Mike Walton, directeur général de Rogers Sugar, dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *