Mises à jour en direct : la Banque du Canada devrait maintenir son taux d’intérêt directeur stable pour la quatrième fois consécutive

Dernières nouvelles sur la décision de la Banque du Canada sur les taux d’intérêt du 24 janvier

La Banque du Canada annoncera sa dernière décision sur les taux d’intérêt à 9 h 45 HE.

Il est largement prévu que le taux directeur reste maintenu à 5 pour cent, mais les analystes resteront attentifs aux indices concernant de futures réductions de taux. Il publiera également de nouvelles prévisions d’inflation et de croissance économique dans son rapport trimestriel sur la politique monétaire.

Trouvez ci-dessous les mises à jour de nos journalistes et chroniqueurs.


7 heures du matin

La Banque du Canada devrait rester sur la touche, tandis que les analystes guettent les indices de réductions futures

La Banque du Canada devrait maintenir son taux directeur à 5 pour cent pour la quatrième fois consécutive depuis juillet. La clé est de savoir comment les responsables de la banque centrale parleront de cette décision.

Alors que la croissance économique stagne et que l’inflation se situe juste au-dessus de la fourchette de contrôle de la banque, les analystes s’attendent à ce que la banque commence à baisser les taux d’intérêt au cours des prochains trimestres. Ce que disent aujourd’hui le gouverneur Tiff Macklem et son équipe – dans leur annonce sur les taux, leur conférence de presse et leur rapport trimestriel sur la politique monétaire (MPR) – déterminera les attentes pour ce calendrier.

Les marchés financiers estiment les chances d’une baisse des taux en avril à environ 50 pour cent. La majorité des économistes de Bay Street pensent que la première réduction interviendra vers le milieu de l’année, probablement en juin ou peut-être en juillet.

Les données depuis la dernière décision sur les taux en décembre ne fournissent pas de feuille de route claire dans un sens ou dans l’autre.

La croissance économique est atone, la création d’emplois est au point mort et la confiance des consommateurs et des entreprises est au plus bas. Tout cela suggère que les coûts d’emprunt – actuellement à leur plus haut niveau depuis deux décennies – sont suffisamment restrictifs pour ramener l’inflation sous contrôle et que la banque centrale pourrait devoir changer de cap assez rapidement pour éviter de causer des dommages injustifiés à l’économie.

Dans le même temps, les données sur l’inflation et la croissance des salaires se sont révélées supérieures à ce que la banque aurait souhaité. Les mesures de l’inflation sous-jacente, qui excluent les composantes volatiles de l’indice des prix à la consommation, ont augmenté en décembre et semblent bloquées dans la fourchette de 3,5 à 4 pour cent – ​​bien au-dessus de l’objectif de 2 pour cent de la banque. .

Si M. Macklem et la première vice-gouverneure Carolyn Rogers se concentrent sur la rigidité de l’inflation sous-jacente, cela pourrait être interprété comme un signal belliciste et inciter les traders à réduire leurs paris sur une baisse en avril. En revanche, s’ils insistent sur le ralentissement de l’économie ou minimisent la possibilité de nouvelles hausses de taux, cela serait interprété comme une attitude conciliante.

Le MPR contiendra de nouvelles prévisions d’inflation et de croissance du PIB. Attendez-vous à ce que la banque avance son calendrier pour ramener l’inflation à son objectif. Le MPR d’octobre prévoyait que l’inflation se maintiendrait autour de 3,5 pour cent jusqu’au milieu de 2024, puis chuterait à environ 2,5 pour cent au second semestre et reviendrait à l’objectif en 2025. Mais dans un discours de décembre, M. Macklem a déclaré que l’inflation serait probablement être « proche » de 2 pour cent à la fin de 2024.

Autres choses à noter :

  1. L’annonce des taux sera publiée à 9 h 45 HE au lieu de 10 heures habituelles. « Ce changement vise à améliorer le fonctionnement du marché en supprimant un conflit avec le calendrier nord-américain d’expiration des options de change », a déclaré la banque en décembre.
  2. La conférence de presse post-annonce avec M. Macklem et Mme Rogers aura lieu à 10 h 30 HE, au lieu de 11 h habituellement. La déclaration liminaire de M. Macklem sera publiée à 9 h 45, parallèlement à l’annonce des taux.

Apprenez-en davantage sur l’annonce d’aujourd’hui de la Banque du Canada.

Marc Rendell


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *