Participer : collecte de fonds pour les Centres alimentaires communautaires du Canada

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Cailey Heaps (à gauche) fait un don de 60 000 $ aux Centres alimentaires communautaires du Canada (CCFC), dans le cadre de son programme 20 pour 20. CFCC a été fondé par Nick Saul (à droite) et offre une variété de programmes alimentaires et de santé partout au Canada.Polycopié

L’organisateur : Cailey tas

Le pitch : Faire un don de 60 000 $

La cause: Centres alimentaires communautaires Canada

La femme d’affaires torontoise Cailey Heaps n’a jamais beaucoup réfléchi à la sécurité alimentaire jusqu’à ce qu’elle entende un discours de Nick Saul, un défenseur de longue date des programmes alimentaires communautaires.

M. Saul a travaillé pendant des années dans une banque alimentaire de Toronto à la fin des années 1990, mais il trouvait cette activité trop impersonnelle et inefficace. Il a entrepris de créer une nouvelle vision pour aider les familles qui n’ont pas les moyens de se procurer une alimentation saine. Cela a conduit à la création des Centres alimentaires communautaires Canada, CFCC, un réseau national de 400 partenaires qui offre une gamme de programmes, notamment des cuisines communautaires, des jardins, des repas nourrissants et des marchés de produits frais.

«J’ai été très impressionnée par le mandat du CFCC», se souvient Mme Heaps qui dirige une société immobilière. M. Saul « est quelqu’un que je trouve très inspirant. Il pense les choses de manière très globale.

Mme Heaps avait déjà contribué à des banques alimentaires et à des cuisines communautaires, mais elle a trouvé l’approche de M. Saul et du CFCC beaucoup plus globale. « Je n’avais jamais vu tout cela se réunir là où il s’agissait de nourriture, d’éducation, de communauté et de vouloir vraiment que les gens maintiennent leur respect d’eux-mêmes et leur dignité tout en nourrissant leur famille. »

L’année dernière, M. Saul a lancé une campagne de collecte de fonds appelée 20 pour 20 et il a demandé à 20 donateurs de contribuer 20 000 $ par an pendant trois ans. L’argent aidera à financer les opérations de l’organisme de bienfaisance ainsi qu’un nouveau carrefour communautaire de 23 millions de dollars au centre-ville de Toronto.

Mme Heaps a été parmi les premières à s’inscrire et environ 10 autres donateurs se sont manifestés. M. Saul est reconnaissant de ce soutien, surtout maintenant que tant de Canadiens sont aux prises avec la hausse du coût de la vie. « Je travaille dans le domaine de la sécurité alimentaire depuis longtemps, je n’ai pas vu la crise aussi grave qu’elle l’est actuellement », a-t-il déclaré.

Avant que Mme Heaps n’accepte le don, M. Saul lui a fait visiter, ainsi qu’à ses trois enfants, le centre de Toronto en construction. « Nick a parlé à mes enfants de manière très concrète de ce qu’il essaie d’accomplir à cet endroit », a-t-elle déclaré. Après la visite, elle et ses enfants sont retournés à leur voiture pour parler du don. « J’ai fermé la porte et, trois secondes plus tard, mes enfants m’ont dit : « D’accord, nous y sommes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *