Tesla va rappeler près de 200 000 véhicules aux États-Unis pour résoudre un problème de rétroviseur

Tesla TSLA-Q rappelle près de 200 000 véhicules Model S, X et Y aux États-Unis en raison d’un dysfonctionnement logiciel qui pourrait obstruer la visibilité des conducteurs en marche arrière, a annoncé vendredi la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

Cette évolution intervient moins de deux mois après que l’entreprise a rappelé presque tous ses véhicules aux États-Unis pour installer de nouvelles protections dans son système avancé d’aide à la conduite Autopilot.

Le dysfonctionnement du rétroviseur, causé par une instabilité logicielle, pourrait diminuer la visibilité du conducteur et augmenter le risque d’accident, a indiqué le régulateur.

Le rappel concerne les modèles S, Y et X à partir de 2023, a indiqué Tesla.

Le constructeur automobile a publié une mise à jour logicielle gratuite en direct (OTA) pour résoudre le problème, selon la NHTSA. Au 22 janvier, Tesla avait identifié 81 réclamations au titre de la garantie pouvant être liées à l’état du rétroviseur, a ajouté le régulateur.

La NHTSA a ouvert son enquête d’août 2021 sur le pilote automatique après avoir identifié plus d’une douzaine d’accidents dans lesquels des véhicules Tesla avaient heurté des véhicules d’urgence à l’arrêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *