Une société minière va construire deux usines de traitement du nickel à Timmins, en Ontario.

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Mark Selby, PDG de Canada Nickel, se tient devant la porte de la Exchange Tower à Toronto, le 9 novembre 2023.Duane Cole/Le Globe and Mail

Canada Nickel a annoncé son intention de construire deux installations de traitement dans le nord-est de l’Ontario qui feront partie du projet provincial de batteries pour véhicules électriques.

La société affirme que sa filiale, NetZero Metals, développera une installation de traitement du nickel et une usine de fabrication d’acier inoxydable et d’alliages.

Le PDG Mark Selby affirme que les installations de Timmins, en Ontario, rempliront un maillon essentiel de la chaîne d’approvisionnement des batteries de véhicules électriques, étant donné que le nickel en est un composant majeur.

Il affirme que les usines utiliseront la technologie de stockage du carbone de l’entreprise pour produire du nickel et de l’acier inoxydable sans carbone et devraient être opérationnelles d’ici 2027.

L’Ontario et le gouvernement fédéral ont attiré Stellantis et Volkswagen dans la province pour construire des usines de batteries pour véhicules électriques de plusieurs milliards de dollars.

Le ministre des Mines de l’Ontario, George Pirie, affirme que Timmins est sur le point de devenir une plaque tournante du nickel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *