WPP fusionne ses agences de relations publiques Hill & Knowlton et BCW

WPP, le plus grand groupe de publicité au monde, a annoncé qu’il fusionnerait ses deux plus grandes agences de communication, Hill & Knowlton et BCW, dans le cadre du dernier rapprochement interne visant à accroître l’efficacité au sein de l’entreprise.

WPP, basé à Londres, qui possède des agences de création telles qu’Ogilvy et le planificateur média GroupM, a annoncé jeudi que le groupe fusionné serait rebaptisé Burson et emploierait 6 000 personnes sur 43 marchés, ajoutant qu’il existait des synergies entre les unités.

WPP peine à maintenir sa croissance après que ses clients du secteur technologique ont réduit leurs dépenses de marketing l’année dernière et dans un contexte de conditions difficiles en Chine. Elle a abaissé ses perspectives en octobre, prévoyant une croissance à données comparables de 0,5 à 1,0 pour cent en 2023, en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 1,5 à 3,0 pour cent.

La fusion annoncée jeudi fait suite au projet annoncé il y a trois mois de fusionner ses deux principales agences de création, Wunderman Thompson et VMLY&R.

Le directeur général de WPP, Mark Read, a déclaré que Burson serait une agence de communication à service complet, leader du secteur.

« Hill & Knowlton et BCW sont deux entreprises très performantes dotées de forces complémentaires, d’ambitions communes et de nombreux clients communs », a-t-il déclaré.

Corey duBrowa, actuellement PDG de BCW, a été nommé PDG mondial de Burson, et AnnaMaria DeSalva, PDG de Hill & Knowlton, sera présidente du nouveau groupe. Burson serait opérationnel d’ici le 1er juillet, ajoute le communiqué.

Les actions de WPP, qui ont perdu 18 pour cent de leur valeur au cours des 12 derniers mois, ont augmenté de 1 pour cent à 763 pence dans l’après-midi, surperformant le marché britannique de premier ordre qui était stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *