Conseils de remise en forme hivernale de la légende du hockey Hayley Wickenheiser

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Hayley Wickenheiser, joueuse de hockey à la retraite, à Banff en 2018.Dave Holland/Institut canadien du sport de Calgary

Même si elle ne joue plus sur la glace elle-même, la hockeyeuse à la retraite Hayley Wickenheiser s’intéresse toujours à l’activité physique. Wickenheiser, qui a représenté le Canada aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde, n’a pas vraiment pris sa retraite dans une vie tranquille : elle est aujourd’hui médecin au Toronto Western Hospital et travaille comme directrice générale adjointe des Maple Leafs de Toronto. Malgré son emploi du temps chargé, elle prend toujours le temps de s’entraîner six jours par semaine.

En tant qu’athlète d’hiver, Wickenheiser connaît la difficulté de s’entraîner lorsque la météo est difficile. Mais l’exercice est quand même une forme de thérapie, dit-elle, et il lui est difficile de passer un certain temps sans activité physique. Elle a donc trouvé des moyens de faire en sorte que cela fonctionne : en établissant une routine facile à suivre, en se motivant à sortir et en modifiant ses séances d’entraînement pour pouvoir les faire n’importe où. C’est ainsi qu’elle reste en forme.

Partez le matin

En raison de son emploi du temps chargé, tôt le matin est généralement le seul moment de la journée où Wickenheiser peut s’entraîner. Mais elle sait à quel point il est difficile d’être motivé pour s’entraîner dès le début, surtout en hiver, quand il fait plus sombre et plus froid.

« Cet hiver a été difficile », dit-elle, soulignant que Toronto a été encore plus sombre que d’habitude. «J’apprécie vraiment le soleil, surtout après avoir vécu tant d’années à Calgary.»

Pour se lever du lit le matin, Wickenheiser va d’abord sortir pour laisser le froid et la lumière la réveiller et lui redonner de l’énergie.

«Je me sens toujours plus fraîche et je peux continuer le reste de la journée», dit-elle. Avoir la lumière du matin sur son visage l’aide également à être plus consciente pendant la journée. «Il est très important de sortir la tête dès la première heure», dit-elle.

Les lève-tôt tels que Wickenheiser bénéficient de nombreux avantages : des études ont montré que s’entraîner avant midi est la clé d’une vie saine. Une étude publiée dans le European Journal of Preventive Cardiology a révélé que l’activité physique matinale est associée à un risque moindre de maladies cardiovasculaires, quelle que soit la quantité d’exercice pratiquée.

Passez plus de temps à l’échauffement

Cela semble évident, mais s’échauffer en hiver (surtout si vous faites de l’exercice à l’extérieur ou sur une patinoire) est crucial. S’il est important d’échauffer vos muscles quelle que soit la température (cela amorce vos muscles et votre système cardiovasculaire), lorsqu’il fait froid, Wickenheiser affirme que c’est le seul moyen d’éviter les blessures dues aux tractions musculaires. « Rester souple lorsqu’il fait froid est vraiment important. Vous voulez que la température de votre corps soit suffisamment élevée pour ne pas contracter vos muscles ou vous blesser », dit-elle. « Il faut s’assurer que les joints sont huilés et mobiles. »

L’échauffement doit impliquer des étirements dynamiques – tels que des fentes en marchant, des balancements de jambes et des rotations de bras – afin de préparer vos muscles à l’activité. Il a également été démontré que les étirements dynamiques augmentent l’amplitude des mouvements et la flexibilité, ce qui contribue à éviter les extensions excessives et les blessures. Faire de l’exercice par temps froid peut accélérer la réponse vasoconstrictrice ou le rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui peut entraîner une diminution de la température et des performances musculaires. Il est donc essentiel de préparer les muscles.

Entraînement à intervalles pour maximiser votre temps

L’entraînement fractionné est un bon moyen d’augmenter l’intensité tout en réduisant la durée de votre entraînement. Wickeheiser dit que le travail par intervalles est son choix lorsqu’elle est pressée par le temps, et elle s’y tourne en hiver pour réduire le temps qu’elle passe à l’extérieur.

Des études ont montré que l’entraînement par intervalles de haute intensité (également connu sous le nom de HIIT) présente toutes sortes d’avantages pour la santé physique : il réduit le risque de maladies telles que le cancer du sein, le cancer du côlon et les maladies cardiovasculaires, il augmente le taux métabolique et diminue la masse grasse corporelle. réduit l’arthrite et diminue le risque de chute chez les personnes âgées. Le HIIT peut également améliorer votre santé mentale et diminuer les sentiments de dépression et d’anxiété.

Mélanger

Tomber dans une ornière avec votre routine d’entraînement explique en grande partie pourquoi l’exercice devient une corvée. Changer votre routine d’exercice, plutôt que de suivre la même série tous les jours, non seulement réduit l’ennui, mais cela vous donne également l’occasion de travailler sur différentes parties de votre corps et de votre forme physique. Wickenheiser elle-même fera des entraînements dans les escaliers, de la natation, du HIIT, de la boxe, des exercices sur tapis roulant, du vélo et du sprint sur la glace.

«Je dois maintenir une variabilité élevée», dit-elle. « Et c’est une habitude de remise en forme que j’ai gardée depuis mes jours d’entraînement pour les Jeux olympiques. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *