Affaires mondiales Canada « au courant des informations » faisant état de la disparition d’un Canadien dans la bande de Gaza

Ouvrez cette photo dans la galerie :

De la fumée s’élève lors d’une opération terrestre israélienne à Khan Younis, vue depuis un camp de tentes abritant des Palestiniens déplacés à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 31 janvier.BASSAM MASOUD/Reuters

Ottawa dit être au courant d’informations selon lesquelles un autre citoyen canadien aurait disparu dans la bande de Gaza.

Affaires mondiales Canada affirme qu’il fournit une assistance consulaire à la famille, mais ne peut pas en partager davantage pour des raisons de confidentialité.

L’Associated Press rapporte que les forces israéliennes ont arrêté deux jeunes frères américains adultes et leur père canadien à Gaza lors d’un raid nocturne.

Les proches des hommes affirment qu’ils ont été enlevés de chez eux.

Un responsable de l’ambassade américaine à Jérusalem joint par téléphone depuis Washington a déclaré que les responsables américains étaient au courant de la situation et qu’ils suivaient la situation auprès des autorités israéliennes.

La responsable de l’ambassade n’a donné aucun détail et a mis fin à l’appel sans donner son nom, tandis que le ministère des Affaires étrangères et l’armée israélienne n’ont fait aucun commentaire dans l’immédiat.

Borak Alagha, 18 ans, et Hashem Alagha, 20 ans, deux frères nés dans la région de Chicago, font partie des moins de 50 citoyens américains qui tentent toujours de quitter Gaza bouclée, alors que la guerre entre Israël et le Hamas entre dans son cinquième mois.

La cousine Yasmeen Elagha, étudiante en droit à l’Université Northwestern, a déclaré que les forces israéliennes étaient entrées dans la maison familiale située dans la communauté d’al-Muwasi, près de la ville méridionale de Khan Younis, vers 5 heures du matin, heure de Gaza, jeudi.

Les soldats ont ligoté et bandé les yeux des femmes et des enfants de la famille et les ont placés à l’extérieur de la maison, a expliqué le cousin.

Les deux frères américains, leur père citoyen canadien, un oncle handicapé mental et deux autres hommes adultes de leur famille ont été emmenés par les Israéliens et sont toujours portés disparus, a déclaré Elagha.

Des hommes d’une maison voisine ont également été emmenés. Il en a été de même pour d’autres parents masculins adultes d’un autre foyer Alagha, pour un total d’environ 20 détenus, a déclaré le cousin américain.

Un compte familial sur les réseaux sociaux de Gaza a également décrit les détentions.

Les porte-parole du Département d’État à Washington n’ont fait aucun commentaire dans l’immédiat sur la détention présumée des frères américains.

Les frères feraient partie des trois citoyens américains arrêtés par les forces israéliennes cette semaine, au moment même où le secrétaire d’État Antony Blinken se rendait dans la région pour tenter de négocier un cessez-le-feu et un accord de libération des otages avec l’allié Israël et les dirigeants arabes régionaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *