Des dizaines de personnes arrêtées à Moscou lors d’un rassemblement d’épouses de soldats russes, selon un groupe de défense des droits

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Des policiers arrêtent une personne lors d’un rassemblement des membres du groupe « Way Home », qui exigent le retour de leurs proches mobilisés et impliqués dans la campagne militaire des forces armées russes en Ukraine, dans le centre de Moscou, en Russie, le 3 février 2024.STRINGER/Reuters

Des dizaines de personnes ont été arrêtées samedi par la police dans le centre de Moscou lors d’un rassemblement protestant contre la mobilisation russe d’hommes pour combattre en Ukraine, a déclaré une organisation de défense des droits de l’homme.

Au moins 27 personnes ont été arrêtées alors qu’un groupe représentant les épouses des soldats mobilisés se sont rassemblés près du mur du Kremlin pour déposer des fleurs sur le monument de la Tombe du Soldat inconnu, a indiqué OVD-Info, qui rend compte de la liberté de réunion en Russie.

La plupart des personnes arrêtées étaient des journalistes, a-t-il ajouté, précisant par la suite que certaines personnes avaient été relâchées.

Un certain nombre de personnes ont également été arrêtées dans d’autres endroits du centre de Moscou, a indiqué OVD-Info.

Un mouvement croissant de femmes russes réclame le retour du front de leurs maris, fils et frères mobilisés après un décret du président Vladimir Poutine en septembre de l’année dernière.

Le bureau du procureur de Moscou a déclaré que le rassemblement n’avait pas été coordonné avec les autorités, émettant un avertissement concernant les appels et la participation à des événements de masse non autorisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *