L’ancien olympien ougandais de steeple Benjamin Kiplagat retrouvé mortellement poignardé au Kenya

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Benjamin Kiplagat, de l’Ouganda, participe à la première ronde du 3 000 m Steeplechase masculin lors de l’épreuve d’athlétisme aux Jeux Olympiques de Rio 2016. L’athlète ougandais Benjamin Kiplagat a été retrouvé mort au Kenya, a annoncé la police le 31 décembre 2023, les médias locaux affirmant qu’il avait été assassiné.TISSU COFFRINI/Getty Images

La police kenyane enquête sur le meurtre du triple olympien ougandais Benjamin Kiplagat, dont le corps a été retrouvé dimanche matin avec des coups de couteau dans la voiture de son frère, a déclaré un responsable local.

Kiplagat conduisait la voiture avant que son corps ne soit découvert dans le véhicule à la périphérie d’Eldoret, une ville située à 312 kilomètres (163 miles) à l’ouest de la capitale du Kenya, Nairobi, selon Stephen Okal, commandant de la police de la région voisine de Moiben.

« Il s’agit d’un meurtre, mais nous n’en connaissons pas le mobile pour l’instant », a déclaré Okal.

En tant que coureur de fond, Kiplagat s’est spécialisé dans le 3 000 mètres steeple. Il a représenté l’Ouganda à six Championnats du monde d’athlétisme et aux Jeux olympiques d’été de 2008, 2012 et 2016.

Il a atteint les demi-finales des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Barnabas Korir, responsable d’Athlétisme Kenya, a pleuré la mort de l’athlète.

« Nous exhortons la police à accélérer les enquêtes et (…) à arrêter les assassins », a déclaré Korir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *