Le prince Harry règle une affaire de piratage téléphonique contre un tabloïd britannique

Un éditeur de journal britannique a accepté de payer au prince Harry une somme « substantielle » à titre de frais et de dommages et intérêts pour atteinte à sa vie privée par piratage téléphonique et autres espionnages illégaux, a déclaré l’avocat de Harry le 9 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *