Un attentat suicide tue au moins trois personnes et en blesse deux dans la capitale somalienne (autorités)

Un attentat suicide à la bombe à Mogadiscio, la capitale somalienne, a tué trois personnes et en a blessé deux autres, ont annoncé mardi les autorités somaliennes, le groupe militant Al Shabaab ayant revendiqué la responsabilité de l’attaque.

Alors qu’il était poursuivi par la police, un kamikaze s’est fait exploser devant le restaurant Al Hindi, dans le district de Hamar Weyne à Mogadiscio, a déclaré le porte-parole de la police, Sadik Ali.

Le groupe Al Shabaab, affilié à Al-Qaïda, a déclaré dans un communiqué que l’explosion visait des responsables de la sécurité locale. Il a indiqué qu’il y avait des victimes, sans fournir de chiffre.

Al Shabaab attaque fréquemment des avant-postes militaires et des cibles civiles et gouvernementales dans le cadre d’une campagne visant à renverser le gouvernement somalien et à établir son propre régime basé sur son interprétation de la charia islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *