Briefing politique : Les limites proposées par l’Alberta aux droits des transgenres suscitent une réprimande immédiate de la part du gouvernement fédéral

Bonjour,

Le ministre fédéral de la Santé, Mark Holland, se dit « profondément perturbé » par les mesures prévues par l’Alberta sur les droits des transgenres et parlera bientôt avec son homologue albertain des politiques proposées.

« Je pense qu’il est extrêmement dangereux de s’engager dans ce genre de choses, qui revient, je pense, à faire de la politique quand on parle de la vie des enfants », a déclaré Holland aujourd’hui sur la Colline du Parlement, en réponse aux questions des médias.

Holland a déclaré qu’il s’entretiendrait avec la ministre de la Santé de l’Alberta, Adriana LaGrange, lors d’un prochain voyage dans la province.

« J’ai eu une relation de travail très solide avec elle. Je veux parler de ces problèmes. Je veux que nous, si nous parvenons à trouver une solution par le dialogue, comprenions vraiment ce que cela va signifier et les ravages que cela va entraîner, afin que nous puissions trouver une porte de sortie.»

Comme le rapportent Carrie Tait et Alanna Smith, la première ministre de l’Alberta, Danielle Smith, a dévoilé l’ensemble de propositions le plus agressif du Canada limitant les droits des transgenres, notamment en restreignant l’accès aux traitements médicaux pour les jeunes et en excluant les athlètes transgenres des compétitions sportives féminines.

Le plan a suscité des réactions sur la Colline du Parlement aujourd’hui.

Le ministre de la Justice, Arif Virani, lors d’une conférence de presse avec Holland, a exclu toute action en justice à ce stade, affirmant que le gouvernement de l’Alberta n’avait encore rien déposé.

« Il n’y a pas de législation. Il n’y a rien à intenter devant les tribunaux. Je ne vais pas spéculer sur les processus futurs », a-t-il déclaré.

Marci Ien, ministre des Femmes, de l’Égalité des genres et de la Jeunesse, a déclaré lors d’une conférence de presse que le gouvernement mènerait de larges consultations sur ce que la communauté dans son ensemble souhaite faire ensuite. « Et nous remettons tout sur la table. »

Ceci est le bulletin d’information quotidien de Politics Briefing, rédigé par Ian Bailey. Il est disponible exclusivement pour nos abonnés numériques. Si vous lisez ceci sur le Web, les abonnés peuvent inscrivez-vous à la newsletter Politique et plus de 20 autres sur notre page d’inscription à la newsletter. Avez-vous des commentaires ? Dites-nous ce que vous en pensez.

LES NOUVEAUTÉS DU JOUR

Le gouvernement libéral retarde l’élargissement prévu de l’admissibilité à l’aide à mourir jusqu’en 2027 : Le ministre de la Santé, Mark Holland, a présenté aujourd’hui un projet de loi qui retarderait le changement bien après les prochaines élections fédérales, prévues pour 2025.

Les taux d’intérêt ne sont pas responsables de la crise du logement, estime Tiff Macklem, de la Banque du Canada : Le gouverneur de la banque centrale a comparu devant les députés de la commission des finances, un peu plus d’une semaine après la dernière décision sur les taux d’intérêt et a été confronté à de nombreuses questions sur l’accessibilité financière du logement.

Cinq anciens joueurs canadiens du Mondial junior 2018 comparaîtront devant le tribunal lundi pour des accusations d’agression sexuelle : Un document d’accusation déposé à London, en Ontario, montre que Dillon Dubé, Cal Foote, Carter Hart, Alex Formenton et Michael McLeod sont chacun accusés d’un chef d’accusation d’agression sexuelle en lien avec une agression contre une femme le 19 juin 2018.

Le parti au pouvoir au Québec cessera de recueillir des dons politiques : Le premier ministre François Legault a déclaré que son parti, la Coalition Avenir Québec, compterait exclusivement sur le financement du gouvernement plutôt que sur les dons, alors que les allégations se multiplient selon lesquelles les maires auraient été poussés à payer pour avoir accès aux ministres.

Ottawa nie avoir demandé à CBC de réduire son budget de 3,3 pour cent, comme l’ont affirmé les dirigeants : Le Conseil du Trésor, qui supervise les dépenses du budget fédéral, a déclaré qu’aucune directive de ce type n’avait été donnée au radiodiffuseur public, la présidente du conseil, Anita Anand, ayant déclaré: «Tout ce que font Radio-Canada et CBC, c’est leur décision.»

L’accusation de proxénétisme sexuel a été maintenue contre le député de la Saskatchewan après avoir terminé le programme : Ryan Domotor a récemment terminé un programme d’intervention contre les délinquants prostitués, a déclaré le procureur Carmody Hallamore aux journalistes devant le tribunal.

Le Canada a averti qu’il devrait suspendre ses exportations militaires vers Israël sous peine de contestation judiciaire : Une coalition, qui comprend les Avocats canadiens pour les droits humains internationaux et Al-Haq – Le droit au service de l’homme, une organisation non gouvernementale indépendante basée à Ramallah, dit attendre une réponse d’Ottawa « confirmant qu’elle a mis fin à cette activité illégale dans un délai de 14 heures ». jours, faute de quoi la coalition examinera ses options juridiques.

La Colombie-Britannique s’excusera pour le traitement historique réservé à la secte Doukhobor : Le bureau du procureur général de la Colombie-Britannique, Niki Sharma, a confirmé avoir présenté des excuses publiques aux survivants, qui pourraient être au nombre d’environ 75, et leurs familles seront présentées à Castlegar, une communauté du sud-est de la Colombie-Britannique.

ILS L’ONT DIT

« C’est notre moment OTAN en tant que communauté LGBTQ2. Une attaque contre l’une de nos communautés est une attaque contre nous tous. – Le ministre de l’Emploi Randy Boissonnault sur les politiques d’identité de genre proposées par l’Alberta.

«J’espère que nous pourrons dépolitiser ces questions autant que possible» – La première ministre de l’Alberta, Danielle Smith, lors d’une conférence de presse sur les politiques transgenres.

CECI ET CELA

Le chef du bureau du CP à Ottawa quitte : Joanna Smith a confirmé son départ de la direction du bureau de La Presse Canadienne à Ottawa. « Ce fut une aventure passionnante – et un grand honneur – de constituer et de diriger une équipe de journalistes talentueux et dévoués sur la Colline du Parlement en tant que chef de bureau au cours des trois dernières années », a déclaré Smith dans une publication sur LinkedIn.

Rapports du commissaire aux conflits : Konrad von Finckenstein, le commissaire à l’éthique par intérim, était sous les projecteurs cette semaine, témoignant devant un comité des Communes au sujet des vacances que le premier ministre Justin Trudeau et sa famille ont prises en Jamaïque pendant les vacances de Noël. Le bureau de von Finckenstein a rendu compte de ses activités au cours du dernier trimestre. C’est un aperçu intéressant.

Aujourd’hui aux Communes : Ordre des travaux prévu aujourd’hui à la Chambre des communes. Le Sénat siège de nouveau mardi.

Journée du Vice-Premier Ministre : Dans le cadre des consultations prébudgétaires, Chrystia Freeland a rencontré des experts en politique sociale sur le thème de l’abordabilité et des dirigeants du secteur de l’éducation postsecondaire sur la recherche et le développement des compétences.

Ministres en route : la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly est en voyage en Moldavie et en Pologne jusqu’à aujourd’hui.

Faits saillants du comité des Communes : Philippe Dufresne, commissaire à la protection de la vie privée du Canadaa comparu devant le Comité d’accès à l’information sur l’utilisation par le gouvernement fédéral d’outils technologiques capables d’extraire des données personnelles d’appareils mobiles et d’ordinateurs. Tiff Macklem, gouverneur de la Banque du Canada et Carolyn Rogers, la sous-gouverneure principale, a comparu devant le comité des finances au sujet de la politique bancaire et monétaire. Ya’ara Saks, ministre de la Santé mentale et des Dépendances et Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, faisaient partie des témoins qui ont comparu devant le comité de la santé au sujet de l’épidémie d’opioïdes et de la crise des drogues toxiques au Canada.

Charest fundraiser: Jean Charest organise une activité de financement au Albany Club de Toronto alors qu’il s’efforce de rembourser les coûts associés à ses efforts infructueux en 2022 pour remporter la direction des conservateurs fédéraux.

JOURNÉE DU PREMIER MINISTRE

Justin Trudeau, dans la ville ontarienne de Caledon, a rendu visite à une famille chez elle pour discuter de l’abordabilité et du logement, puis a rencontré de jeunes adultes pour discuter de santé mentale.

LE DÉCIBEL

Dans l’édition d’aujourd’hui du baladodiffusion du Globe and Mail, Robyn Doolittle du Globe discute du cas de cinq joueurs de hockey de l’équipe canadienne de hockey junior du monde 2018 qui sont accusés d’agression sexuelle en lien avec un événement qui aurait eu lieu à London, en Ontario. en 2018. Quatre d’entre eux sont des joueurs actuels de la LNH. Le décibel est là.

DIRIGEANTS

La chef du Parti vert Elizabeth Mayà Ottawa, a assisté à la séance de la Chambre des communes et, en soirée, doit prendre la parole virtuellement lors du Sommet annuel sur le climat et la biodiversité des élèves de 7e année à l’école St. Margaret’s à Victoria.

Le chef du NPD, Jagmeet Singhà Ottawa, prend la parole en soirée lors du gala Mouseland de la Fondation Douglas Coldwell Layton.

Aucun planning publié pour Bloc Québécois leader Yves-François Blanchet ou Le chef conservateur Pierre Poilievre.

OPINION PUBLIQUE

Détresse économique : La moitié des Canadiens de moins de 55 ans craignent d’être touchés par des licenciements en raison de la conjoncture économique, selon une nouvelle étude de l’Institut Angus Reid.

AVIS

Le comité de rédaction du Globe and Mail sur la manière dont les parlementaires devraient s’intéresser à de meilleures règles d’éthique : « Quiconque a regardé mardi le comité d’éthique de la Chambre des communes interroger le commissaire fédéral à l’éthique par intérim, Konrad von Finckenstein, s’est sans doute demandé quel était l’intérêt de cet exercice. Les membres du comité ont utilisé le temps qui leur était imparti pour accuser mutuellement leurs collègues du caucus d’accepter des cadeaux et des voyages douteux, ont posé des questions chargées de questions afin de pouvoir ensuite publier les réponses chargées sur les réseaux sociaux, et se sont chamaillés sur le prix d’une hypothétique Ferrari – un une question qui tient sans aucun doute au cœur de tous les Canadiens.

Campbell Clark (The Globe and Mail) sur le fait qu’il est trop tard pour que les universités et les collèges se plaignent du plafond des étudiants étrangers : « Les universités et collèges du Canada ont envoyé cette semaine une lettre ouverte au ministre de l’Immigration, Marc Miller, au sujet du plafond qu’il a imposé aux nouveaux étudiants étrangers. L’essentiel était le suivant : s’il vous plaît non, ne faites pas ça tout de suite, attendez, attendez, nous ne sommes pas prêts, c’est trop soudain, pouvez-vous nous accorder une pause ? La réponse de M. Miller devrait être, en un mot, non.

Kelly Cryderman (The Globe and Mail) sur la façon dont Rachel Notley a une tâche clé à accomplir avant de quitter la politique : abandonner l’idée d’un régime de retraite distinct en Alberta : « Rachel Notley a réalisé ce que beaucoup pensaient impossible : faire du NPD de l’Alberta une marque politique solide et potentiellement gagnante. Mais elle a un obstacle épineux qu’elle aimerait franchir avant de quitter son poste de chef au début de l’été : mettre fin à la proposition du Parti conservateur uni visant à créer un régime de retraite distinct en Alberta. « C’est une très mauvaise idée », a-t-elle déclaré à propos de l’Alberta qui abandonne le RPC pour tracer sa propre voie en matière de retraite.

Tanya Talaga (The Globe and Mail) sur la façon dont l’arrestation de la journaliste autochtone Brandi Morin refroidit une fois de plus la liberté de la presse au Canada : « À maintes reprises, les journalistes se sont heurtés aux forces de l’ordre lorsqu’ils tentaient de partager les points de vue des peuples autochtones. L’arrestation de Mme Morin en est le dernier exemple effrayant. « On pense toujours qu’il y a une possibilité d’arrestation en raison de la nature de ce travail, mais quand cela arrive, c’est une autre histoire », m’a dit Mme Morin mardi soir, après s’être présentée à un poste de police d’Edmonton pour prendre ses empreintes digitales et faire prendre sa photo. « Je n’aurais jamais pensé que cela se produirait dans le cadre du Traité 6. »

Murray Mandryk (Poste de leader de Regina) sur la façon dont les dernières accusations criminelles d’un député du Parti saskatchewanais sont un désastre pour le premier ministre Scott Moe : « C’est le genre de problème qui ne disparaît pas. Et contrairement à la plupart des problèmes de nos jours, cela transcende les clivages partisans. C’est un problème pour la Saskatchewan. Parti que Beck se montre agressive dans ses critiques mercredi, soulevant même le spectre du scandale de fraude aux allocations de communication du gouvernement progressiste-conservateur des années 1980.»

Vous avez une astuce d’actualité que vous aimeriez que nous étudiions ? Envoyez-nous un e-mail à [email protected]. Besoin de partager des documents en toute sécurité ? Contactez-nous via SecureDrop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *