Briefing politique : Poilievre promet un accès plus rapide et plus facile aux informations gouvernementales s’il est élu

Bonjour,

Pierre Poilievre s’est engagé à accélérer les délais de réponse aux demandes d’accès à l’information s’il devient premier ministre.

Lors d’une conférence de presse à Vancouver aujourd’hui, le chef conservateur fédéral a déclaré que son gouvernement, au pouvoir, divulguerait plus d’informations que celles qui sont actuellement fournies.

Pressé sur le sujet par un journaliste, Poilievre n’a pas donné de précisions. Mais il s’est également engagé à donner au commissaire à l’information du Canada plus de pouvoir pour contourner ce qu’il a décrit comme « les gardiens » au sein du gouvernement fédéral et, de manière générale, « favoriser la transparence plutôt que le secret ».

Poilievre a également déclaré qu’il préférait une divulgation plus automatique et proactive des informations de la Chambre des communes et du Sénat.

Le projet Secret Canada du Globe and Mail a retracé les nombreux défis auxquels sont confrontés les Canadiens qui tentent d’accéder à l’information publique en utilisant le cadre juridique créé par les gouvernements.

« Lorsque le gouvernement fédéral a adopté sa loi il y a 40 ans, le Canada était parmi les 10 premiers pays au monde à le faire, ce qui en fait un leader mondial. Mais aujourd’hui, après des décennies de négligence de la part des gouvernements provinciaux et fédéraux successifs, le régime canadien d’accès à l’information est brisé », a déclaré le premier article d’une série d’articles.

  • Dean Beeby, journaliste indépendant et auteur à Ottawa et spécialiste de l’utilisation des lois sur la liberté d’information, se demande si Poilievre sera l’homme politique qui corrigera la Loi sur l’accès à l’information.

Ceci est le bulletin d’information quotidien de Politics Briefing, rédigé par Ian Bailey. Il est disponible exclusivement pour nos abonnés numériques. Si vous lisez ceci sur le Web, les abonnés peuvent inscrivez-vous à la newsletter Politique et plus de 20 autres sur notre page d’inscription à la newsletter. Avez-vous des commentaires ? Dites-nous ce que vous en pensez.

LES NOUVEAUTÉS DU JOUR

BCE réduit ses effectifs de 9 % dans le cadre du plus grand effort de restructuration depuis près de 30 ans : Dans une lettre ouverte aux employés aujourd’hui, le président et chef de la direction de BCE, Mirko Bibic, a qualifié la décision d’« incroyablement difficile » et a déclaré que, dans la mesure du possible, l’entreprise de télécommunications utiliserait les postes vacants et l’attrition naturelle pour réduire ses effectifs. Parallèlement, 4 800 postes au total seront supprimés.

Des députés libéraux, bloquistes et néo-démocrates suspendent les audiences d’ArriveCan après avoir lu un rapport secret « effrayant » : Les députés libéraux, du Bloc Québécois et du NPD ont voté ensemble pour mettre fin à toute autre question de Michel Lafleur, l’enquêteur fédéral qui a rédigé le rapport, et ont clairement indiqué qu’ils s’attendaient à ce que le comité se concentre sur d’autres sujets lors des prochaines réunions.

Ottawa doit avertir les entreprises canadiennes des risques liés à leurs activités à Hong Kong, ont déclaré les députés : Cette recommandation a été faite cette semaine devant le sous-comité des Communes sur les droits internationaux de la personne, parallèlement aux appels d’un groupe de défense demandant qu’Ottawa impose des sanctions aux responsables de Hong Kong qui possèdent des propriétés au Canada.

Affaires mondiales Canada « est au courant des informations » faisant état de la disparition d’un Canadien dans la bande de Gaza : Le ministère affirme qu’il fournit une assistance consulaire à la famille mais ne peut pas en partager davantage pour des raisons de confidentialité.

Le ministre de la Culture du Québec dénonce l’incendie par un candidat américain du livre d’un auteur québécois : Mathieu Lacombe faisait référence à une vidéo qui montre un candidat républicain au poste de secrétaire d’État dans le Missouri brandissant un lance-flammes sur des livres, dont Nu : pas votre encyclopédie sexuelle moyenne », la traduction anglaise du livre Tout nu by Quebec author Myriam Daguzan Bernier and illustrator Cécile Gariépy.

Un député conservateur revient sur ses commentaires sur les usines de traitement de l’eau des Premières Nations malgré les critiques : Kevin Waugh avait déclaré, lors d’un débat sur le projet de loi gouvernemental sur l’eau des Premières Nations, que certaines Premières Nations brûlaient des usines de traitement d’eau à cause du gouvernement fédéral.

L’Ontario ajoute l’apprentissage obligatoire de l’histoire des Noirs aux cours de 7e, 8e et 10e années : Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré que l’histoire des Noirs est l’histoire du Canada et que son ajout comme partie obligatoire du programme garantira que la prochaine génération appréciera mieux les sacrifices et les engagements des Canadiens noirs, rapporte CBC.

Belleville, en Ontario, déclare l’état d’urgence après une série de surdoses de drogue : Les autorités de la ville ontarienne ont déclaré que les équipes d’urgence avaient répondu à 17 surdoses en 24 heures cette semaine, dont 14 surdoses en deux heures mardi après-midi.

Les Verts provinciaux remportent un siège à l’Île-du-Prince-Édouard : Matt MacFarlane, un avocat, a remporté le siège de Borden-Kinkora lors d’une élection partielle. Le vote a été motivé par la démission du progressiste-conservateur Jamie Fox, qui a quitté son siège pour se présenter aux prochaines élections fédérales du côté des conservateurs, rapporte CBC.

Saskatchewan. Le parti est toujours dans une « position assez confortable », mais quatre ministres ont laissé « un coup dur », disent les experts : Daniel Westlake, professeur adjoint de politique à l’Université de la Saskatchewan, a déclaré que les départs peuvent s’expliquer comme une attrition normale et n’indiquent pas un « parti en difficulté », rapporte CBC.

CITATIONS POLITIQUES D’AUJOURD’HUI

« Un slogan accrocheur n’arrêtera pas le vol de voitures. Une vidéo YouTube ne perturbera pas le crime organisé. – Le premier ministre Justin Trudeau, prononçant une allocution lors du Sommet national sur la lutte contre le vol d’automobiles

« Bell et des sociétés comme Bell ont supervisé l’assemblage d’actifs médiatiques locaux qui constituent des trésors pour les communautés locales. Ils les ont achetés comme des vampires d’entreprise, ils leur ont sucé la vie, licenciant des journalistes, ils ont supervisé la crapification de l’information locale en licenciant des journalistes. – Le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, à propos des compressions chez Bell Média

CECI ET CELA

Rakhi Pancholi veut succéder à Rachel Notley : Dans un annonce, la députée d’Edmonton à l’Assemblée législative de l’Alberta a lancé sa campagne pour diriger le parti provincial.

Non, allez sur le canal Rideau : La météo continue de perturber les efforts visant à accueillir les patineurs sur l’emblématique patinoire du canal Rideau à Ottawa. En janvier, la patinoire de 7,8 kilomètres a été ouverte au patinage pour la première fois depuis 2022 après que le temps chaud ait fermé la route au patinage l’année dernière pour la première fois de son histoire de plus de 50 ans. Cette année, il y a eu quelques jours de patinage en janvier. Aujourd’hui, la Commission de la capitale nationale a publié une mise à jour annonçant le canal est fermé au patinage ce week-end à cause de la pluie et des températures chaudes.

Aujourd’hui aux Communes : Ordre projeté des travaux de la Chambre des communes, accessible ici.

Journée du Vice-Premier Ministre : Chrystia Freeland a tenu des réunions de consultation prébudgétaires avec des dirigeants de l’industrie pour discuter de l’infrastructure informatique de l’intelligence artificielle, des experts en politiques sur le programme d’incitatifs fiscaux pour la recherche scientifique et le développement expérimental et des dirigeants d’établissements postsecondaires.

Faits saillants du Comité des Communes : Anthony Durocher, sous-commissaire de la Direction de la promotion de la concurrence du Bureau de la concurrence Canada, a comparu devant le Comité de l’agriculture et de l’agroalimentaire au sujet des efforts visant à stabiliser les prix. Ministre de l’Environnement Steven Guilbeault devait comparaître devant le Comité des ressources naturelles au sujet du projet de loi C-49. Brent Napier, directeur général par intérim de la conservation et de la protection au ministère fédéral des Pêches, faisait partie des témoins qui ont comparu devant le Comité d’accès à l’information sur l’utilisation par le gouvernement fédéral d’outils technologiques capables d’extraire des données personnelles à partir d’appareils mobiles.

Faits saillants des comités sénatoriaux : la ministre des Pêches, Diane Lebouthillier a comparu devant le comité sénatorial des pêches et des océans dans le cadre de son étude sur les populations de phoques du Canada et leurs effets sur les pêches du Canada.

JOURNÉE DU PREMIER MINISTRE

À Ottawa, Justin Trudeau a prononcé un discours lors du Sommet national sur la lutte contre le vol d’automobiles.

DIRIGEANTS

Bloc Québécois Leader Yves-François Blanchet a tenu une conférence de presse dans le foyer de la Chambre des communes.

Le chef conservateur Pierre Poilievre a tenu une conférence de presse à Vancouver et, dans la soirée, il devait assister à une activité de financement dans un bar-grill du centre-ville.

La chef du Parti vert Elizabeth May assisté à la Chambre des communes.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh Aucun événement public n’était prévu aujourd’hui.

LE DÉCIBEL

Dans l’édition d’aujourd’hui du podcast du Globe and Mail, Andrea Woo, journaliste au bureau du Globe à Vancouver, qui a remporté un National Newspaper Award pour sa couverture de la crise des drogues toxiques, explique comment fonctionne la décriminalisation en Colombie-Britannique, et si quelqu’un pense que c’est s’entraîner. Le décibel est là.

AVIS

Les politiques transgenres de Danielle Smith concernent la politique, pas la santé des enfants

« Dans sa vidéo annonçant les nouvelles politiques, Mme Smith déclare que « encourager ou permettre aux enfants de modifier leur biologie ou leur croissance naturelle… présente un risque pour l’avenir de cet enfant que je ne suis pas à l’aise, en tant que premier ministre, de permettre dans cette province. » Pas une seule fois Mme Smith ne mentionne la science médicale, les statistiques ou les données pertinentes qui soutiennent sa décision. C’est faux. Ses opinions personnelles et les choses avec lesquelles elle n’est pas personnellement à l’aise, même si elles pourraient s’aligner sur celles de ses électeurs socialement conservateurs, ne devraient en aucun cas éclairer les soins médicaux en Alberta. Il s’agit d’une position dangereuse et anti-scientifique pour tout premier ministre. Dans le cas de Mme Smith, cela pourrait nuire aux enfants. – Le comité de rédaction du Globe and Mail

L’opposition à la tarification du carbone de Pierre Poilievre embarrasse son parti sur l’Ukraine

« Sans aucune bonne raison, mais pour plusieurs mauvaises, les conservateurs se sont une fois de plus opposés à un accord de libre-échange actualisé avec l’Ukraine, donnant ainsi des munitions politiques aux libéraux, tout en cédant peut-être aux pires éléments de leur coalition. C’est le bordel. Il existe un test décisif que les conservateurs devraient utiliser lorsqu’ils envisagent n’importe quel aspect de la politique étrangère. Si Donald Trump la soutient et que Ronald Reagan s’y serait opposé, c’est une mauvaise politique. Selon cette mesure, ou toute autre mesure fondée sur la raison et la conscience, la position des conservateurs à l’égard de l’Ukraine est totalement fausse.» – John Ibbitson

Trudeau devrait-il s’abstenir de répondre à la menace Trump ?

M. Poilievre a très peu à dire sur M. Trump. Et pour des raisons évidentes. Il ne veut pas être perçu comme un partisan du parti, ni être critique au risque de s’aliéner une grande partie de sa base conservatrice. Il n’est pas surprenant que les libéraux veuillent tenter de l’attirer sur le sujet.» – Laurent Martin

L’amélioration des soins palliatifs nécessite de meilleures données

« Si les bonnes intentions et les annonces de financement constituaient à elles seules des solutions viables, le Canada serait un paradis pour les soins palliatifs. Plus de cinq ans après que le gouvernement fédéral a adopté son cadre sur les soins palliatifs, les progrès sont décevants. Par exemple, en octobre 2023, la Société canadienne du cancer a averti que le Canada est encore loin de la meilleure pratique recommandée d’au moins sept lits de soins palliatifs pour 100 000 habitants. Cependant, aussi importants que soient les lits de soins palliatifs, le système de soins palliatifs du pays a besoin de davantage. – Rebecca Vachon et Léonie Herx (Options politiques)

Vous avez une astuce d’actualité que vous aimeriez que nous étudiions ? Envoyez-nous un e-mail à [email protected]. Besoin de partager des documents en toute sécurité ? Contactez-nous via SecureDrop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *