Freeland annonce un soutien de 199 millions de dollars pour les locataires et les refuges à faible revenu

Ouvrez cette photo dans la galerie :

La vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, prend la parole lors d’une conférence de presse à Ottawa le 6 février.Adrian Wyld/La Presse Canadienne

La ministre des Finances, Chrystia Freeland, a déclaré que le gouvernement fédéral injecte près de 200 millions de dollars en argent frais pour soutenir les locataires à faible revenu et les refuges.

Ottawa investit 99 millions de dollars supplémentaires dans l’Allocation canadienne pour le logement, qui offre un soutien financier aux locataires à faible revenu en partenariat avec les provinces et les territoires.

Freeland affirme que 100 millions de dollars supplémentaires seront consacrés au financement d’urgence en hiver pour aider les refuges à créer plus d’espaces pour les personnes sans logement.

Ces mesures interviennent alors que le gouvernement fait face à une pression croissante pour lutter contre la montée en flèche des prix des loyers et aider les communautés aux prises avec le sans-abrisme.

Freeland a fait cette annonce aux côtés d’autres membres du cabinet lors d’une conférence de presse hebdomadaire à Ottawa.

Les ministres dont les portefeuilles touchent à l’économie tiennent des conférences de presse presque hebdomadaires depuis l’automne dans le cadre des efforts du gouvernement libéral pour promouvoir des politiques qui abordent les problèmes du coût de la vie.

«Nous savons tous que le logement constitue actuellement le principal défi au Canada», a déclaré Freeland mardi.

« Il s’agit d’un défi central dans la vie des gens, et cela est particulièrement vrai pour les Canadiens qui sont aux prises avec le coût élevé du loyer. »

Les données de Rentals.ca et de la société d’études de marché Urbanation ont montré que le loyer moyen demandé pour décembre au Canada a bondi de 8,6 pour cent d’une année sur l’autre pour atteindre un niveau record de 2 178 $ par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *