Les aînés âgés de 72 à 76 ans ajoutés au nouveau programme dentaire du gouvernement fédéral

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le ministre de la Santé, Mark Holland, s’adresse aux journalistes dans le foyer de la Chambre des communes, sur la Colline du Parlement, à Ottawa, le 31 janvier.Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral déploie un autre volet de son programme de soins dentaires promis, étendant la couverture à toutes les personnes âgées de 72 ans et plus.

S’exprimant sur la Colline du Parlement mercredi, le ministre de la Santé, Mark Holland, a annoncé que la prochaine étape du déploiement gouvernemental du Régime canadien de soins dentaires débutera jeudi avec l’inclusion des personnes âgées de 72 à 76 ans.

« Il est essentiel de s’assurer que les gens ont accès à une bonne santé bucco-dentaire », a déclaré M. Holland, soulignant qu’un tiers des Canadiens n’ont actuellement pas accès à des services dentaires assurés.

Depuis le début du programme en décembre 2023, auprès des personnes de 77 ans et plus, M. Holland a déclaré que plus de 400 000 Canadiens auparavant non assurés ont désormais accès à des soins de santé bucco-dentaire.

Le ministre des Services aux citoyens, Terry Beech, qui s’est exprimé aux côtés de M. Holland et d’autres ministres, a déclaré qu’environ 20 000 personnes s’étaient inscrites quotidiennement via son système de candidature téléphonique.

« Il s’agit littéralement du plus grand déploiement de prestations dans l’histoire du Canada », a déclaré M. Beech. Neuf millions de Canadiens devraient être admissibles à ce plan.

Que signifiera le régime fédéral d’assurance dentaire pour le Canadien moyen? Voici ce qu’il faut savoir

Entre février et juin, Service Canada informera les personnes de quatre groupes d’âge de leur admissibilité à s’inscrire au régime de soins dentaires.

Le 1er mars, les Canadiens de 70 à 71 ans pourront postuler, puis ceux de 65 ans et plus en mai. Le système de candidature en ligne sera également lancé en mai.

En juin, l’admissibilité s’étendra aux personnes détenant un certificat de crédit d’impôt pour personnes handicapées valide et aux enfants de moins de 18 ans. Les personnes admissibles âgées de 18 à 64 ans pourront présenter une demande à partir de 2025.

La couverture du régime est divisée en trois catégories qui déterminent si une personne partagera le coût de ses services dentaires. Les personnes gagnant 70 000 $ ou moins ne paieront pas de quote-part, tandis que celles gagnant entre 71 000 $ et 90 000 $ contribueront à hauteur de 40 à 60 pour cent de leurs services dentaires.

Le gouvernement va de l’avant en matière de soins dentaires dans le cadre de son accord de crédits et de confiance avec les néo-démocrates, signé en mars 2022. M. Holland a déclaré que le NPD a été un bon partenaire et que le régime de soins dentaires est un « programme extrêmement compliqué ». .»

Les associations dentaires provinciales et territoriales ont déclaré qu’elles cherchaient des réponses sur le régime.

En octobre dernier, une lettre envoyée par l’Association dentaire de l’Ontario demandait aux députés comment le gouvernement protégerait les régimes de soins dentaires fournis par les employeurs, protégerait le choix des patients, maintiendrait les relations patient-prestataire et respecterait le coût de la prestation des soins dentaires, entre autres préoccupations.

M. Holland a déclaré mercredi que des discussions avec les associations dentaires de partout au Canada étaient en cours pour clarifier et garantir l’équité du régime.

« Au fond, nous voulons nous assurer que les dentistes sont traités équitablement, qu’ils sont équitablement rémunérés pour leurs services, qu’ils savent clairement comment fonctionne ce processus », a-t-il déclaré.

Le gouvernement fédéral a déclaré que Service Canada approuverait les demandes d’inscription au programme. Les demandes retenues verront leurs informations partagées avec la Sun Life.

La compagnie d’assurance est ensuite configurée pour inscrire les demandes éligibles et leur envoyer des informations, y compris les détails de leur couverture. Les personnes admissibles au programme devraient pouvoir consulter un dentiste ou un autre prestataire dès le mois de mai.

M. Holland a encouragé les Canadiens à attendre les lettres de Service Canada qui seront nécessaires au processus de leur demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *