Les conservateurs ont plus que doublé la collecte de fonds libérale en 2023, ce qui, selon eux, constitue un record

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, prend la parole lors de la période des questions à la Chambre des communes sur la Colline du Parlement à Ottawa, le 29 janvier.BLAIR GABLE/Reuters

Les conservateurs de Pierre Poilievre ont dépassé les autres partis en matière de collecte de fonds l’année dernière, récoltant plus d’argent que tous les autres grands partis politiques réunis, au cours de ce que les conservateurs ont qualifié d’année record.

Les chiffres définitifs de la collecte de fonds pour 2023 ont été publiés mercredi par Élections Canada.

Les conservateurs dominent traditionnellement les collectes de fonds, mais ils ont battu leur précédent record établi en 2019 de plus de 4 millions de dollars et pour la première fois depuis que le premier ministre Justin Trudeau est devenu chef libéral, les conservateurs ont plus que doublé leur récolte par rapport au parti au pouvoir.

Mercredi, sur la Colline du Parlement, les conservateurs ont déclaré que les chiffres démontraient que les Canadiens étaient prêts au changement, tandis que les libéraux ont tenté de minimiser les résultats, tout en reconnaissant qu’ils avaient encore du travail à faire.

Les conservateurs ont amassé près de 35,3 millions de dollars en 2023, selon les rapports déposés auprès d’Élections Canada. Les libéraux se sont classés loin derrière dans les efforts de collecte de fonds, récoltant seulement 15,6 millions de dollars au cours de la même période.

Le Bloc Québécois a amassé 1,8 million de dollars l’an dernier, le NPD 6,9 millions de dollars, le Parti vert 1,9 million de dollars et le Parti populaire du Canada 1,6 million de dollars. Seuls les Verts et le Parti populaire ont collecté moins en 2023 que l’année précédente.

L’augmentation massive des dons en faveur des conservateurs a coïncidé avec une augmentation significative du soutien au parti, selon un sondage d’opinion publique. Le parti détient une avance à deux chiffres dans les sondages depuis septembre et a collecté plus d’argent au cours du dernier trimestre (entre octobre et décembre) que le NPD sur l’ensemble de l’année.

Au quatrième trimestre, les conservateurs ont recueilli 11,9 millions de dollars, selon le dossier d’Élections Canada.

«Ces résultats prouvent mon soutien à mon plan sensé visant à supprimer les impôts, à construire des maisons, à redresser le budget et à mettre fin à la criminalité», a déclaré M. Poilievre dans un communiqué de presse.

Ses députés ont crédité leur chef pour les résultats et ont déclaré que cela montre que les Canadiens sont prêts à un changement de gouvernement.

«Je pense que c’est formidable, mais je ne suis pas sûr que le premier ministre le fasse», a déclaré le député conservateur de la Colombie-Britannique, Dan Albas.

Au cours de chacune des trois dernières années électorales, les conservateurs ont également collecté plus de fonds que les libéraux, mais n’ont pas réussi à traduire cela par une victoire. Pourtant, depuis 2014, les conservateurs n’ont jamais obtenu une avance aussi importante sur les libéraux.

Jusqu’à l’augmentation de la collecte de fonds au dernier trimestre pour le parti au pouvoir, les libéraux étaient sur la bonne voie pour connaître leur pire année de collecte de fonds depuis que M. Trudeau est devenu chef. Le parti a recueilli 5,8 millions de dollars au dernier trimestre.

Le ministre de la Santé, Mark Holland, a rejeté le bilan des conservateurs en matière de collecte de fonds, accusant le parti de réaliser un « grand profit » en exploitant les peurs des gens et en vendant des « solutions trop simplistes, de l’huile de serpent ».

Il a ensuite comparé les conservateurs et les libéraux entre le « parent amusant » dans une famille et le « méchant ». Le premier, a déclaré M. Holland, dit à ses enfants ce qu’ils veulent entendre et que « tous leurs problèmes ne sont pas de leur faute », tandis que le second leur livre un amour dur.

« Oui, c’est un chemin plus difficile. Il est plus difficile d’emprunter la voie de la responsabilité, de lever la main pour essayer d’améliorer les choses.»

Dans une déclaration, le porte-parole du Parti libéral, Parker Lund, a souligné que le parti au pouvoir a tendance à dépenser beaucoup moins que l’opposition officielle dans ses efforts de collecte de fonds, ce qui signifie que les partisans libéraux obtiennent « bien plus de valeur pour leurs dons ».

Cette collecte de fonds déséquilibrée laisse cependant les conservateurs dans une meilleure position avant les prochaines élections, prévues pour 2025.

Le Parti libéral n’a pas encore lancé de vaste campagne publicitaire contre M. Poilievre, une décision qui a suscité de vives critiques de la part des partisans libéraux et de certains députés d’arrière-ban. Dans sa réponse au Globe, le Parti libéral n’a pas précisé si les chiffres de collecte de fonds nettement inférieurs freineraient les libéraux dans leurs efforts pour combattre M. Poilievre, ajoutant qu’ils ne commenteraient pas leur stratégie publicitaire. L’année dernière, les conservateurs ont dépensé au moins 3 millions de dollars en achat de publicité.

Les conservateurs ont également collecté plus d’argent à chaque trimestre de l’année dernière que le NPD sur l’ensemble de la période de 12 mois. Le chef adjoint du NPD, Alexandre Boulerice, a néanmoins déclaré que son parti connaîtrait une « excellente campagne, quel que soit le montant d’argent dont nous disposons ».

Les Verts ont atteint en 2023 leur plus bas niveau de collecte de fonds depuis 10 ans, mais le porte-parole Kevin Dunbar a déclaré que le parti estime que « les chiffres de collecte de fonds de fin d’année indiquent que le vent est en train de tourner ». La collecte de fonds du parti au quatrième trimestre a été presque le double de chacun des trimestres précédents.

Le Bloc a refusé de commenter mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *