Une Première Nation demande des excuses au député conservateur pour les commentaires qu’il a tenus à la Chambre

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le député conservateur Kevin Waugh se lève pendant la période des questions à la Chambre des communes, à Ottawa, le 13 avril 2021.Adrian Wyld/La Presse Canadienne

La Première Nation de Piapot exige des excuses de la part d’un député conservateur après avoir déclaré que les Premières Nations brûlent des usines de traitement d’eau parce qu’elles sont frustrées par les libéraux.

Le chef Mark Fox et son conseil déclarent qu’ils rejettent les déclarations de Waugh comme étant « manifestement irrespectueuses » et demandent des excuses officielles et le retrait des « affirmations sans fondement ».

Waugh a fait ces commentaires lors du débat sur un projet de loi sur l’eau des Premières Nations la semaine dernière, ce qui a entraîné une réaction rapide de la part des Premières Nations et du ministre des Services aux Autochtones.

« Dans ma province natale, la Saskatchewan, j’ai vu des réserves brûler des usines de traitement d’eau parce que le gouvernement libéral n’a fait que peu ou rien », a déclaré le député de la Saskatchewan, Kevin Waugh, en s’adressant à la ministre des Services aux Autochtones, Patty Hajdu.

Il a ajouté qu’il fallait « offrir une formation aux personnes vivant dans les réserves pour qu’elles puissent exploiter ces usines de traitement de l’eau », et a reproché aux libéraux de ne pas en faire plus.

Une usine de traitement de l’eau dans la nation Carry the Kettle Nakoda a été endommagée par un incendie en 2019, et une autre dans la première nation Piapot a brûlé en 2018.

Mais aucune cause spécifique n’a été signalée pour ces deux incendies.

Waugh est revenu sur ses commentaires quelques jours plus tard, son bureau admettant qu’il n’était au courant d’aucune circonstance spécifique.

«Le député Waugh a souligné qu’après huit années de Justin Trudeau et de ce gouvernement libéral, nous nous trouvons face à une série de promesses non tenues et d’innombrables communautés autochtones qui n’ont pas accès à l’eau potable», a déclaré son bureau.

Ce n’était pas suffisant pour Fox.

« Ces déclarations du député sont non seulement sans fondement, mais profondément irrespectueuses envers les habitants de la Première Nation de Piapot et toutes les Premières Nations engagées dans la gestion de nos terres et de nos ressources », a déclaré le chef dans un communiqué.

« Ils détournent l’attention des problèmes réels auxquels nous sommes confrontés en matière d’infrastructures et de gestion des ressources, et ne devraient pas être éclipsés par une rhétorique politique aussi peu judicieuse et mal informée. »

Le bureau de Waugh n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *