Agbaji aide à blesser les Raptors devant les Hornets alors que Jakob Poeltl quitte le match plus tôt

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le garde des Raptors de Toronto, RJ Barrett (9), fait une passe tandis que l’attaquant des Charlotte Hornets, Grant Williams (2), défend lors de la seconde moitié de l’action de basket-ball de la NBA à Toronto, le 3 mars.Frank Gunn/La Presse Canadienne

Si les Raptors de Toronto veulent participer au tournoi de play-in de la NBA sans l’étoile Scottie Barnes, ils devront se faire confiance et se faire confiance.

Ochai Agbaji a débuté à la place de Barnes et a marqué 13 points avec neuf rebonds, un sommet en carrière alors que Toronto a résisté aux Charlotte Hornets 111-106 dimanche. La victoire intervient deux jours après que Barnes s’est cassé la main lors d’une défaite 120-105 contre les Golden State Warriors.

« Je pense que la meilleure chose à faire est de ne pas se mettre la pression », a déclaré Agbaji en commençant en l’absence de Barnes. « Plus facile à dire qu’à faire, évidemment, mais il suffit de faire confiance à (l’entraîneur-chef Darko Rajakovic).

« Faites-lui confiance : quoi que vous fassiez là-bas, il vous soutient pleinement. Vous construisez sa confiance, mais il suffit d’y aller et de jouer dur et si vous faites cela et que vous faites des erreurs à 100 milles à l’heure, il devrait être doué avec ça.

Agbaji a récolté en moyenne 5,5 points, 1,5 rebonds et 0,9 passes décisives en 13,9 minutes par match depuis qu’il a été échangé aux côtés du centre Kelly Olnyk de Kamloops, en Colombie-Britannique, à Toronto en provenance des Jazz de l’Utah le 8 février. un rapace.

« Ne jamais saisir aucune opportunité qui se présente, que ce soit cinq minutes, 30 minutes, peu importe, juste être dans cette position, je pense que c’est là que je veux être et en tirer le meilleur parti, c’est ce que j’essaie de faire, » a déclaré Agbaji.

Immanuel Quickley a réalisé un double-double avec 22 points, 11 passes décisives et sept rebonds alors que Toronto (23-38) a mis fin à une séquence de deux matchs pour gagner un demi-match à la 10e place des Atlanta Hawks pour la dernière place de play-in de l’Est.

Les Hawks inactifs ont 3 1/2 matchs d’avance sur les Raptors.

« L’état d’esprit doit simplement être d’arriver chaque jour et de donner tout ce que vous avez avec beaucoup d’efforts et une grande attention aux détails », a déclaré Quickley. « Tout le monde parle du résultat du plan, mais je pense que si vous mettez tout ce que vous avez chaque jour, je pense que c’est la partie la plus importante.

« Nous devons aussi sortir et concourir, mais le simple fait de sortir et qu’il s’agisse d’un entraînement, d’une séance de jeu ou de film, le simple fait d’être présent à ce moment-là et d’essayer de s’améliorer à ce moment-là est une grande partie de la victoire. »

RJ Barrett, de Mississauga, en Ontario, a récolté 23 points et neuf rebonds, tandis que Gary Trent Jr. a ajouté 17 points pour Toronto.

Les Raptors, sous-équipés, ont reçu un autre coup dur lorsque le centre partant Jakob Poeltl a quitté le match à la fin de la première mi-temps avec un petit doigt gauche luxé. Le garde Bruce Brown a également raté le match en raison d’une inflammation du genou droit.

Rajakovic a dit à Quickley et Barrett avant le match qu’ils n’avaient pas besoin de tirer plus avec Barnes.

« Vous êtes tous les deux d’excellents joueurs », a-t-il déclaré. « Vous allez réussir vos tirs dans le jeu, il suffit de les laisser venir naturellement et de vous assurer que nous avons un bon mouvement de balle. »

Miles Bridges a pris vie au troisième quart-temps pour terminer avec 20 points alors que Charlotte (15-46) a perdu son quatrième match consécutif. Brandon Miller et Grant Williams ont chacun réalisé un double-double, Miller marquant 26 points et abattant 10 rebonds et Williams ayant 18 points avec 13 rebonds.

Bien que le départ de Poeltl juste avant la mi-temps ait permis à Bridges de se diriger vers le panier – il a marqué 16 de ses points dans le seul troisième quart-temps – les Raptors n’ont pas été ralentis. Trent a récolté 11 points et Barrett a ajouté sept points au cours du quart alors que Toronto a pris une avance de 82-75.

Williams a marqué huit points consécutifs dans les quatre dernières minutes du match pour ramener les Hornets à deux points. Davis Bertans a ensuite marqué trois points pour porter le score à 103-102 Charlotte.

Quickley a réussi deux lancers francs à 57 secondes de la fin pour reprendre la tête.

Alors que les 19 512 spectateurs de la Scotiabank Arena scandaient « DE-FENCE ! » Barrett a obtenu un rebond défensif et Quickley a été victime d’une faute après avoir dribblé le ballon sur le demi-terrain. Quickley a réussi les deux lancers francs qui ont suivi pour porter le score à 106-103 pour Toronto avec 24,6 à jouer.

Lors de la possession de Charlotte qui a suivi, Bertans a réussi une tentative de trois points hors du bord et Quickley a obtenu le rebond, provoquant immédiatement une faute. Encore une fois, il a réussi les deux lancers francs.

Williams a été victime d’une faute alors que les Hornets tentaient de rentrer et a réussi son seul lancer franc. Miller s’est dirigé vers le filet pour un lay-up incontesté lorsque Charlotte est finalement arrivée à l’intérieur et que Trent a été victime d’une faute sur la possession de Toronto. Il a réalisé l’un de ses deux lancers francs, puis a volé le ballon pour un lay-up facile pour le score final du match.

Les Raptors accueillent les Pélicans de la Nouvelle-Orléans mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *