Amanda Pelkey ​​marque la victoire en prolongation alors que Boston gâche le match d’ouverture à domicile de Montréal

Amanda Pelkey ​​a frappé une rondelle libre sous le bâton tendu de la gardienne Ann-Renée Desbiens au milieu de la prolongation pour donner à Boston sa première victoire de la saison, 3-2, gâchant ainsi le match d’ouverture à domicile de Montréal samedi à l’Auditorium de Verdun.

Au cours des neuf premiers matchs de la saison de la Ligue professionnelle de hockey féminin, seul le Minnesota, invaincu, a gagné sur sa glace à domicile et est la seule équipe à remporter la victoire lors de son match d’ouverture à domicile.

La rivalité au hockey entre Boston et Montréal est légendaire et la PWHL a joyeusement ajouté un nouveau chapitre. Ce match était à égalité après chaque période, était sans but dans les première et troisième périodes et a dû être décidé à trois contre trois en prolongation.

Marie-Phillip Poulin a fait basculer la rondelle sur un Aerin Frankel étalé pour un but apparemment gagnant 20 secondes après le début de la prolongation, mais après un long délai pendant que les officiels parcouraient la vidéo du jeu, le décompte a été annulé pour interférence du gardien de but.

Les deux équipes ont tiré leur épingle du jeu en première période, mais aucune n’a marqué. Montréal a survécu à deux pénalités de Dominika Lásková tandis que Frankel, l’un des meilleurs gardiens de but de l’histoire de la NCAA à la Northeastern University de Boston, et Desbiens, qui a mené le Wisconsin à quatre apparitions dans le Frozen Four de la NCAA, ont été solides devant les buts.

Mais tout a changé 33 secondes après le début de la deuxième période lorsqu’Erin Ambrose a décoché un tir du poignet depuis la pointe qui a battu Frankel proprement sur le côté de son bâton et 29 secondes plus tard, Laura Stacey a trouvé un espace libre dans la fente et a frappé un tir sur réception pour ramener un rapide, avance 2-0. Une pénalité de Boston a donné à Montréal son premier avantage numérique du match, mais Taylor Girard l’a gâché avec le premier but de Boston en désavantage numérique, se libérant pour battre Desbiens en tête-à-tête. Hannah Brandt a repoussé une rondelle libre devant Desbiens pour égaliser à 5:46.

Les deux équipes ont eu de solides occasions de marquer au cours des 14 dernières minutes de la deuxième période et tout au long de la troisième, mais aucune n’a été en mesure de marquer.

Frankel a réalisé 31 arrêts sur 34 tirs pour remporter la victoire de Boston (1-1)

Desbiens a amorcé son troisième match devant le but pour Montréal (1-2) et a réalisé 18 arrêts sur 21 tirs.

Montréal accueillera New York lors de son premier match revanche mardi. Boston se déplacera pour affronter Toronto mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *