Auston Matthews est la réponse que les Maple Leafs recherchaient

Après que les Maple Leafs aient trébuché sur une quatrième défaite consécutive cette semaine, Sheldon Keefe a déclaré qu’il ne savait pas à qui on pouvait faire confiance dans l’équipe pour s’en sortir dans les moments clés.

« Nous en sommes à 42 matchs dans la saison et j’ai encore beaucoup de questions sur qui va faire le travail pour nous », a déploré l’entraîneur de Toronto.

À ce stade, cela ne devrait pas surprendre, mais Auston Matthews est une réponse.

Jeudi soir, le centre étoile a marqué trois fois et a aidé l’autre fois dans une victoire bien méritée de 4-3 à Calgary contre les Flames. Il s’agissait de son quatrième tour du chapeau de la saison et il s’agissait d’un match au cours duquel les visiteurs se sont retrouvés dans un trou de 2-0 dès le début.

« Si vous donnez un petit doigt à Matthews, il prendra toute la main », a déclaré le défenseur de Calgary Rasmus Andersson. « C’est un sacré joueur et il l’a montré aujourd’hui. »

Matthews a marqué une fois vers la fin de la première période et deux fois en seconde et ce dernier s’est avéré être le vainqueur. Il compte 37 buts en 42 matchs et est sur le point d’en marquer 72 en saison régulière.

Alexander Mogilny et Teemu Selanne ont été les derniers à franchir la barrière des 70 buts de la LNH. Chacun en avait 76 en 1992-93, Mogilny pour les Sabres de Buffalo et Selanne lors de sa première année avec Winnipeg.

«Je commence à m’y habituer», a déclaré le défenseur des Leafs TJ Brodie après avoir vu Matthews prendre le relais. « La façon dont il peut marquer est tout simplement incroyable. »

Ses exploits ont amené les fans torontois au Scotiabank Saddledome à scander « MVP » encore et encore. Il existe de nombreux bons candidats, mais Matthews doit figurer en tête de liste.

Toronto semblait en route vers une cinquième défaite consécutive jusqu’à ce qu’il vienne à la rescousse. Cela a également aidé Calgary à voir ce qui aurait été le but égalisateur inversé en troisième période.

« Les gars n’ont pas paniqué », a déclaré Keefe. « Ils étaient lâches. Une nuit comme celle-ci est censée être difficile. Vous devez vous frayer un chemin à travers cela. Nous avions besoin de celui-ci ici. Je suis vraiment fier des gars.

Il reste à voir s’il s’agit d’un phénomène ponctuel ou s’il s’agit peut-être d’un revirement au cours d’une période difficile. Les Maple Leafs n’ont remporté que six de leurs 15 derniers matchs et affronteront un adversaire coriace, les Canucks à Vancouver samedi avant de rencontrer le Kraken à Seattle dimanche.

Ils rentrent chez eux après les quatre matchs de l’Ouest mercredi lorsque les Jets de haut vol arrivent en ville. Dans chacune des quatre défaites récentes, Toronto a conservé l’avantage en troisième période, mais a cédé au cours de la dernière séquence.

« Cela nous donne confiance d’avoir une avance et de la conserver », a déclaré Matthews. « Nous avons fait beaucoup de très bonnes choses en troisième période. Nous ne sommes pas trop restés en retrait. »

Matthews est entré vendredi avec une avance de quatre buts sur Sam Reinhart, de Floride, dans la course au trophée Maurice (Rocket) Richard. Les Panthers devaient jouer à domicile contre le Wild du Minnesota.

Matthews, 26 ans, a déjà remporté le trophée à deux reprises et s’il le fait à nouveau, il deviendra seulement le deuxième joueur à le remporter trois fois depuis la création du prix en 1998-99. Alex Ovechkin l’a remporté à neuf reprises.

« Quand il marque, l’équipe peut se détendre », a déclaré Keefe. « Cela aide tout le monde. »

Matthews a enregistré des tours du chapeau lors de matchs consécutifs pour commencer la saison et en a réalisé un autre en décembre. Il en a 11 au cours de ses huit années de carrière.

«C’est amusant à regarder», a déclaré le gardien de Toronto Martin Jones. Il a réalisé 23 arrêts jeudi pour améliorer sa fiche à 9-2 avec un pourcentage d’arrêts de .920. « C’est assez impressionnant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *