Brandon Ingram réussit huit 3 et marque 41 pour mener les Pélicans devant les Raptors en difficulté 138-100

Ouvrez cette photo dans la galerie :

5 février, l’attaquant des Pélicans de la Nouvelle-Orléans Brandon Ingram (14 ans) tire à 3 points contre le centre des Raptors de Toronto Jakob Poeltl (19 ans) dans la seconde moitié d’un match de basket-ball de la NBA à la Nouvelle-Orléans.Gérald Herbert/Associated Press

Après que Brandon Ingram ait marqué cinq tirs consécutifs à 3 points au cours des trois dernières minutes du troisième quart-temps, il avait un grand sourire alors qu’il se dirigeait vers le banc et était trempé dans une ovation prolongée.

Ingram a mis en évidence une explosion de 41 points, un sommet en carrière avec huit tirs à 3 points, un sommet en carrière – en frappant six au cours d’un troisième quart éblouissant – et les Pélicans de la Nouvelle-Orléans ont mis en déroute les Raptors de Toronto en difficulté 138-100 lundi soir.

« C’est définitivement un booster de confiance », a déclaré Ingram, qui a réussi un bon 35% de tir en profondeur, mais qui a tendance à préférer les sauts de milieu de gamme. « Je vais continuer à tourner ces 3 si ça fait du bien. »

« Je sais que cela fait définitivement de nous une meilleure équipe si je suis là-bas et que j’essaie de tirer des 3 », a ajouté Ingram. « Tout ce que la défense me donne, je le prendrai. »

Ingram est devenu le premier joueur de l’histoire de la NBA à marquer au moins 40 points, à réaliser au moins huit 3, à tirer à 75 % et à ne pas commettre un seul turnover dans le même match, selon STATS.

« Nous avons demandé à nos gars de tirer plus de 3 et de BI en particulier », a déclaré l’entraîneur des Pélicans Willie Green. « Il l’a en lui et ce soir, il voit ce qui se passe quand il tire les coups ouverts. »

CJ McCollum a marqué 20 points, soit six des 19 tirs à 3 points de la Nouvelle-Orléans.

« Nous avons joué vite. Nous avons joué intelligemment, comprenant ce que nous voulions accomplir ce soir », a déclaré McCollum.

Zion Williamson a ajouté 16 points, tandis que Jonas Valanciunas a récolté 10 points et 12 rebonds pour les Pélicans, qui ont remporté leur troisième victoire consécutive tout en ramenant les Raptors à leur huitième défaite en neuf matchs.

La recrue des Raptors Gradey Dick, 13e choix au classement général du Kansas lors du repêchage de la NBA de l’été dernier, a inscrit un sommet de 22 points, mis en évidence par quatre 3. Scottie Barnes en a marqué 17 et Jakob Poeltl 14 points et neuf rebonds.

Toronto venait de subir une double défaite en prolongation à Oklahoma City dimanche.

« La fatigue fait partie de cette ligue et c’est une ligue dans laquelle il n’y a aucune excuse », a déclaré l’entraîneur des Raptors Darko Rajakovic. « Personne ne te demande ce que tu as fait hier. Vous avez un travail à faire aujourd’hui et notre performance d’aujourd’hui était inacceptable et ce n’est pas la façon dont nous voulons gérer nos affaires.

« Nous n’en avons tout simplement pas fait assez dans aucun domaine ce soir pour être une équipe compétitive », a poursuivi Rajakovic. «C’était très décevant. … Nous avions un peu de retard dans tout ce que nous faisions.»

Ingram a marqué 21 points en première mi-temps sur neuf tirs sautés. Son plus proche dans cette séquence a été un pull-up de 8 pieds car il a été victime d’une faute. Tout le reste est descendu de 14 pieds ou plus, y compris une paire de 3.

« Sa capacité à réussir des tirs difficiles, à impliquer les autres, à finir autour du panier, à frapper des 3 – tout était visible », a déclaré McCollum.

Williamson a ajouté 14 points en première mi-temps pour aider la Nouvelle-Orléans à prendre une avance pouvant atteindre 21 points au début du deuxième quart. Cette marge aurait pu être plus large sans Dick, qui a marqué en moyenne 4 points par match, mais en a marqué 15 en première mi-temps sur 6 tirs sur 8, dont 3 sur 4 en profondeur.

Cela a aidé les Raptors à réduire brièvement leur déficit à 12 avant que la Nouvelle-Orléans ne prenne une avance de 67-50 à la mi-temps.

Alors que les partants des Pélicans se reposaient au cours du quatrième quart, le gardien de réserve de la Nouvelle-Orléans, Jose Alvarado, a profité des minutes supplémentaires avec 11 points et trois interceptions.

SUIVANT

Raptors : visitez Charlotte mercredi soir pour clôturer un voyage de six matchs.

Pélicans : rendez visite aux Clippers mercredi soir pour ouvrir un voyage de quatre matchs comprenant des matchs contre chaque équipe basée à Los Angeles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *