Carlos Alcaraz prépare les quarts de finale de l’Open d’Australie contre Alexander Zverev

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Carlos Alcaraz célèbre après avoir battu Miomir Kecmanovic lors d’un match à l’Open d’Australie, à Melbourne, le 22 janvier.ANTHONY WALLACE/Getty Images

Carlos Alcaraz a complété un set du Grand Chelem en atteignant pour la première fois les quarts de finale de l’Open d’Australie, organisant une confrontation contre le champion olympique Alexander Zverev.

Les quatre quarts de finalistes de la moitié supérieure du tableau féminin sont également qualifiés pour la première fois dans les quarts de finale à Melbourne Park, Zheng Qinwen, tête de série n°12, étant la joueuse la mieux classée du groupe.

Zheng a égalé son meilleur parcours en carrière – elle a atteint les quarts de finale de l’US Open l’année dernière – en remportant une victoire 6-0, 6-3 en moins d’une heure contre Océane Dodin lors du match de la dernière nuit.

Elle affrontera ensuite Anna Kalinskaya, qui a battu la 26e Jasmine Paolini 6-4, 6-2. Lors des 13 tournois majeurs précédents, Kalinskaya n’avait jamais dépassé le deuxième tour.

Zheng a reçu la visite surprise du vainqueur de l’Open d’Australie 2014, Li Na, premier grand vainqueur chinois, après le troisième tour et a suivi quelques conseils : « Concentrez-vous sur le moment présent. Li Na a dit : « Jouez, ne réfléchissez pas trop. Restez simple. » Alcaraz, le champion de Wimbledon âgé de 20 ans, a raté le tournoi majeur d’ouverture de la saison en 2023 en raison d’une blessure. Mais il fait plus que rattraper le temps perdu.

Alcaraz, tête de série n°2, a battu Miomir Kecmanovic 6-4, 6-4, 6-0 en moins de deux heures lundi pour ouvrir la séance nocturne à la Rod Laver Arena.

Il n’a perdu qu’un seul set en route vers les huit derniers. Zverev est là pour la troisième fois mais vient de remporter de longues victoires en cinq sets, dont une victoire en quatre heures, 7-5, 3-6, 6-3, 4-6, 7-6 (3) au quatrième tour. contre le n°19 Cameron Norrie.

Il s’agissait du 32e match en cinq sets jusqu’à présent à Melbourne Park, un record de tournoi à l’ère Open.

Leur match à la Margaret Court Arena a été prolongé après avoir été brièvement retardé lorsqu’un manifestant a lancé des tracts anti-guerre au fond du terrain au troisième set. Le manifestant a été escorté par la sécurité.

Le n°3 Daniil Medvedev, double finaliste de l’Open d’Australie, a battu Nuno Borges, 69e, 6-3, 7-6 (4), 5-7, 6-1 et affrontera ensuite le n°9 Hubert. Hurkacz, qui a mis fin à la série du wild-card français Arthur Cazaux 7-6 (6), 7-6 (3), 6-4.

Medvedev avait deux balles de match à 5-4 dans le troisième set, mais Borges en a forcé une quatrième, pour ensuite s’estomper alors que le Russe s’éloignait pour la victoire.

Tandis que les joueurs les mieux classés continuent de progresser chez les hommes, les têtes de série continuent de chuter chez les femmes. Et cela a ouvert des opportunités à Dayana Yastremska et Linda Noskova de se qualifier pour la première fois pour les quarts de finale d’un Grand Chelem.

Yastremska a battu Victoria Azarenka, tête de série 18e, 7-6 (6), 6-4, double championne de l’Open d’Australie, et Elina Svitolina, tête de série n°23, a dû abandonner après s’être blessée au dos alors qu’elle était derrière Noskova 3-0. .

Azarenka a servi deux fois dans le premier set et a obtenu deux points de set à 6-5 mais n’a pas pu les convertir. Yastremska a perdu un break en deuxième période, mais s’est ressaisie pour remporter six des sept derniers matchs.

« Je pense que je dois prendre mille respirations parce que je pense que mon cœur va sortir de mon corps », a déclaré Yastremska. «Pendant le match, j’imaginais que j’avais déjà perdu 25 fois. Je perdais le tie-break, le deuxième set je perdais, j’avais toujours l’impression de courir derrière le train.

« Mais parce que je suis un peu un combattant, je pense que j’ai gagné ce match. » Il n’y a pas eu de poignée de main, comme c’est le cas entre les joueurs ukrainiens et les adversaires russes et biélorusses.

Le premier match du match Noskova-Svitolina a duré 11 minutes et contenait 20 points. Noskova a cassé son service et a tenu le score à 2-0 avant que Svitolina n’obtienne un temps mort et reçoive un traitement au bas du dos.

Lorsqu’elle a repris, la vitesse de service de l’Ukrainienne était bien réduite et ses mouvements semblaient compromis. Après avoir été brisée une deuxième fois et avoir retenu ses larmes, Svitolina a serré la main de Noskova et s’est retirée.

«J’ai eu un spasme, comme une douleur fulgurante», a-t-elle déclaré. « Je ne pouvais rien faire, j’avais complètement le dos verrouillé, c’était juste très triste. J’ai déjà eu quelques blessures au dos où c’était juste de la fatigue… mais celle-ci venait vraiment de nulle part. J’avais l’impression que quelqu’un m’avait tiré une balle dans le dos.

Noskova, 19 ans, a battu la première du classement Iga Swiatek au troisième tour et est désormais la plus jeune joueuse à atteindre les quarts de finale du simple féminin de l’Open d’Australie depuis 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *