Chronologie des événements clés dans le cas Hockey Canada

18 juin 2018 : La Fondation Hockey Canada organise un gala de charité à London, en Ontario, au cours duquel l’équipe canadienne de hockey mondial junior est célébrée pour avoir remporté l’or plus tôt dans l’année. L’incident à l’origine des allégations d’agression sexuelle s’est produit plus tard dans la nuit.

19 juin 2018 : Le beau-père de la plaignante informe Hockey Canada que sa belle-fille allègue avoir été agressée sexuellement par huit joueurs de l’équipe canadienne à l’hôtel Delta Armouries la nuit précédente. Selon Hockey Canada, elle parle à son assureur puis appelle la police de Londres, qui ouvre une enquête. Le même jour, Hockey Canada ouvre sa propre enquête tierce, en faisant appel à un cabinet d’avocats de Toronto.

Février 2019 : La police de London met fin à son enquête, estimant qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour porter des accusations.

Septembre 2020 : Hockey Canada met fin à son enquête.

20 avril 2022 : La plaignante, une femme identifiée dans les documents judiciaires comme étant EM, intente une poursuite contre Hockey Canada.

26 mai 2022 : TSN rapporte que Hockey Canada a réglé une poursuite de 3,55 millions de dollars avec le plaignant.

2 juin 2022 : Pascale St-Onge, alors ministre des Sports, demande une enquête pour déterminer si Hockey Canada a utilisé l’argent des contribuables pour régler le procès.

15 juin 2022 : Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, parle de la propre enquête de la LNH sur l’affaire et promet que la ligue sera « transparente » quant à ses conclusions.

20 juin 2022 : Les dirigeants de Hockey Canada sont convoqués devant un comité parlementaire, le premier d’une série d’audiences, pour être interrogés sur la façon dont l’organisation a traité la plainte.

22 juin 2022 : Le gouvernement fédéral gèle le financement de Hockey Canada.

14 juillet 2022 : L’enquête indépendante de Hockey Canada est rouverte, exigeant cette fois-ci que tous les joueurs y participent.

19 juillet 2022 : Le Globe révèle les détails de la réserve de plusieurs millions de dollars de Hockey Canada, appelée Fonds national d’actions, utilisée pour payer des règlements dans les cas d’agression sexuelle – un fonds alimenté en partie par les frais d’inscription, à l’insu des parents et des joueurs.

22 juillet 2022 : La police de Londres rouvre son enquête.

6 août 2022 : Le président du conseil d’administration de Hockey Canada, Michael Brind’Amour, démissionne, le premier d’une série de dirigeants de la fédération à démissionner.

11 octobre 2022 : Hockey Canada annonce la démission de son conseil d’administration et le départ du PDG Scott Smith.

16 avril 2023 : Mme St-Onge rétablit le financement de Hockey Canada.

Juillet 2023 : Hockey Canada embauche la nouvelle PDG Katherine Henderson.

21 janvier 2024 : Les Flames de Calgary affirment que Dillon Dubé a obtenu un congé d’une durée indéterminée pour traiter de problèmes de santé mentale et qu’il est pris en charge par des professionnels.

23 janvier 2024 : Les Flyers de Philadelphie affirment que Carter Hart a obtenu un congé d’une durée indéterminée.

24 janvier 2024 : Le Globe and Mail rapporte que cinq membres de l’équipe canadienne junior du monde junior 2018 ont été invités à se rendre à la police pour faire face à des accusations d’agression sexuelle.

24 janvier 2024 : Les Devils du New Jersey affirment que Cal Foote et Michael McLeod ont obtenu des congés; et le club suisse HC Ambri-Piotta accorde un congé à Alex Formenton.

28 janvier 2024 : M. Formenton se rend au quartier général de la police de Londres et ses avocats affirment qu’il plaidera non coupable.

30 janvier 2024 : Les avocats confirment que M. McLeod, M. Foote, M. Dubé et M. Hart font également face à des accusations. Les avocats affirment qu’ils envisagent de se défendre vigoureusement contre ces allégations.

31 janvier 2024 : Les accusations sont officiellement portées sous serment devant le tribunal. Le document d’accusation révèle que chaque joueur est accusé d’un chef d’accusation d’agression sexuelle. Le document montre également que M. McLeod fait face à une deuxième accusation d’agression sexuelle pour avoir été « partie à l’infraction », bien que la nature de cette accusation ne soit pas expliquée.

5 février 2024 : Les cinq joueurs comparaître pour la première fois devant le tribunal, où leurs avocats sont censés comparaître en leur nom. La police de Londres prévoit une conférence de presse pour discuter de son enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *