Heinen réussit son premier tour du chapeau alors que les Bruins battent les Canadiens 9-4

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Un tir de Mike Matheson des Canadiens de Montréal, non vu, entre dans le filet devant Hampus Lindholm (27) et Linus Ullmark (35) des Bruins de Boston au cours de la deuxième période d’un match de hockey de la LNH, le samedi 20 janvier 2024, à Boston.The Associated Press

Brad Marchand a établi un record d’équipe en marquant son 20e but pour une 11e saison consécutive, Danton Heinen a réussi son premier tour du chapeau en carrière et les Bruins de Boston ont remporté une victoire de 9-4 contre les Canadiens de Montréal samedi pour une quatrième victoire consécutive.

David Pastrnak a ajouté son 30e but, Pavel Zacha a marqué le 100e de sa carrière et les Bruins ont battu leurs rivaux de longue date pour la 12e fois en 13 rencontres. Charlie Coyle et Jake DeBrusk ont ​​également marqué, et le défenseur Brandon Carlo a inscrit un but lors de son premier match depuis qu’il a été absent pendant près de deux semaines en raison de ce qu’il a appelé une « petite commotion cérébrale ».

Marchand a brisé l’égalité avec les membres du Temple de la renommée Johnny Bucyk et Patrice Bergeron, qui ont tous deux inscrit 20 buts en 10 saisons consécutives.

Jouant pour la première fois depuis qu’il a quitté un match du 9 janvier en raison d’une blessure non précisée, Linus Ullmark a réalisé 17 arrêts pour Boston, qui s’est amélioré à 9-1-3 lors de ses 13 derniers matchs.

Brendan Gallagher, Cole Caufield, Joel Armia et Mike Matheson ont marqué pour Montréal, qui a perdu cinq de ses sept derniers matchs.

Alors que le score était à égalité 3-3, Heinen a patiné sur l’aile droite et a tiré un coup du poignet à l’intérieur du deuxième poteau pour marquer son deuxième but, poussant Boston en avant pour de bon 10:46 après le début de la deuxième période.

Coyle a ensuite envoyé la passe de Pastrnak dans le filet, portant le score à 5-3 moins d’une minute plus tard.

Le but de Gallagher a réduit le score à 5-4 avant que Pastrnak ne marque sur une échappée partielle au début de la dernière période, un peu plus de trois minutes avant le but marquant de Marchand.

Heinen a complété son tour, le deuxième de Boston en deux matchs après que Pastrnak l’ait fait lors de la victoire de jeudi contre le Colorado, avec un score en avantage numérique à mi-chemin du troisième.

Boston a remporté deux des trois rencontres entre les rivaux des Original Six, la finale de la série ayant lieu le 14 mars à Montréal.

«C’est étrange, mais je suis reconnaissant que nous ayons pu affronter les Canadiens quatre fois cette année, l’année dernière, nous n’avons pu les affronter que trois fois», a déclaré l’entraîneur des Bruins Jim Montgomery lors de l’entraînement matinal. « C’est un jeu de rivalité. Cela n’a pas d’importance. Une histoire chargée ici entre les Bruins et Montréal depuis des décennies.

Avant le match, les Bruins ont organisé leur quatrième soirée du centenaire, honorant une période qu’ils ont appelée les années « Sang neuf, nouveaux départs », de 1986 à 2000. Le fait saillant a été de mettre fin à une séquence de 18 défaites consécutives en séries éliminatoires contre les Canadiens en 1988.

Les partisans du TD Garden ont hué brièvement lorsqu’une vidéo d’hommage a commencé avec les Canadiens patinant avec la Coupe Stanley avant de passer aux acclamations lorsqu’elle montrait le succès contre leurs rivaux. Ray Bourque et Cam Neely, membres du Temple de la renommée, tenaient une banderole sur laquelle on pouvait lire : « Broke the Jinx » avec d’anciens coéquipiers.

La défense de Boston a été renforcée par le retour des vétérans Carlo et Derek Forbort, qui ont raté 20 matchs en raison d’une blessure au bas du corps non révélée.

SUIVANT

Canadiens : accueillent Ottawa mardi.

Bruins : Affrontez Winnipeg lundi dans le quatrième d’une série de cinq matchs à domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *