Le Canadien Christopher Morales Williams a refusé le record du monde du 400 mètres en salle pour des raisons techniques

Le sprinter canadien Christopher Morales Williams est le coureur le plus rapide de tous les temps au 400 mètres masculin en salle – mais pas un détenteur officiel du record du monde sur la distance – en raison d’une technicité indépendante de sa volonté.

L’étudiant de deuxième année de l’Université de Géorgie, âgé de 19 ans, a réalisé un temps de 44,49 secondes au Randal Tyson Track Center samedi pour remporter les championnats en salle de la Conférence du Sud-Est de la NCAA.

Cependant, la performance ne peut pas être soumise à World Athletics pour examen comme record du monde, a déclaré Athlétisme Canada, parce qu’un système d’information des starters (SIS) n’était pas opérationnel lors de la compétition, ce qui est une exigence selon la règle 31.14.5 de World Athletics.

« Pour les performances allant jusqu’à 400 m inclus (y compris 4 x 200 m et 4 x 400 m) selon la règle 32 des règles de compétition, les blocs de départ liés à un système d’information de départ certifié par World Athletics selon la règle 15.3 des règles techniques doivent avoir été utilisés et avoir fonctionné correctement afin que les temps de réaction ont été obtenus et sont indiqués sur les résultats de l’événement.

La US Track & Field and Cross Country Coaches Association, dans un article sur les réseaux sociaux, a également confirmé que la marque ne pouvait pas être ratifiée en raison d’un problème avec les blocs de départ.

Selon un rapport publié sur le site Internet de l’université, World Athletics aurait informé le directeur d’athlétisme de l’école de la situation.

Il n’était pas clair pourquoi le système d’information des starters n’avait pas été utilisé lors de la compétition. Les messages laissés à la NCAA et à World Athletics n’ont pas été immédiatement renvoyés.

« Cela ne change rien au fait que j’ai quand même couru le temps », a déclaré Morales Williams sur le site Internet de l’école. « C’est toujours le meilleur temps du monde, donc ça ne me dérange pas du tout. Ce n’est pas ratifié, mais c’est toujours là.

« Cela ne fait vraiment pas une grande différence. Cela ne me dérange pas.

Le précédent record du monde de 44,57 de l’Américain Kerron Clement – ​​établi sur la même piste en 2005 – sera maintenu.

Morales Williams, originaire de Vaughan, en Ontario, détenait déjà le record canadien du 400 m en salle avec un temps de 45,39 le 9 février au Clemson Tiger Paw Invitational.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *