Le dunk de dernière seconde de Saddiq Bey donne aux Hawks une victoire 126-125 sur les Raptors

Ouvrez cette photo dans la galerie :

L’attaquant des Atlanta Hawks Saddiq Bey (41 ans) marque le panier gagnant lors d’un rebond contre les Raptors de Toronto au cours de la seconde moitié au State Farm Arena d’Atlanta, le 28 janvier.Dale Zanine/Reuters

Saddiq Bey a réussi un raté de Trae Young à 1,1 seconde de la fin pour permettre aux Hawks d’Atlanta de remporter une victoire de 126-125 contre les Raptors de Toronto dimanche soir.

C’était la cinquième défaite consécutive pour les Raptors en désavantage numérique.

« Nous en avons parlé lors de la réunion », a déclaré Young. «Essayez juste de créer et de descendre, mais nous devions nous écraser parce qu’ils allaient contester mon tir. Nous allions tenter notre chance au rebond et cela a parfaitement fonctionné pour nous.

Les Raptors avaient pris une avance d’un point lorsqu’un revirement dans la zone arrière a conduit à un dunk de Scottie Barnes à sept secondes de la fin.

« Quand je l’ai remis, je savais que j’allais avoir une chance d’aider mon équipe », a déclaré Young. « Je me sentais mal. J’étais bête d’avoir commis une erreur à la fin. J’aurais dû appeler un temps mort alors que je n’avais nulle part où aller. Ce n’est la faute de personne d’autre que de moi.

Bey a terminé avec un record de 26 points et il a également saisi 13 rebonds. Young a récolté 30 points et 12 passes décisives alors que les Hawks ont surmonté une soirée où ils n’ont tiré que 6 sur 27 (22 %) à trois points.

Clint Capela a terminé avec 19 points et 14 rebonds pour Atlanta et Jalen Johnson avait 17 points et 12 rebonds.

«Je pensais que nous étions connectés ce soir», a déclaré l’entraîneur des Hawks Quin Snyder, qui a vu son équipe briser une séquence de quatre défaites consécutives. « Cela n’arrivera pas tous les soirs, mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas y parvenir pendant 48 minutes. C’est notre objectif, avoir ce type de détermination et de persévérance lorsque les choses ne se passent pas comme nous le souhaitons.

Les Raptors étaient privés de trois buteurs à deux chiffres, à savoir RJ Barrett (gonflement du genou, 19,2 points par match), Immanuel Quickley (contusion du quadriceps, 15,5 points par match) et Jakob Poeltl (entorse de la cheville, 10,6 points par match).

L’absence de Poeltl de 7 pieds 1 pouce s’est fait particulièrement sentir au début, alors que les Hawks ont réalisé cinq dunks au premier quart et ont attaqué le couloir régulièrement. Atlanta a terminé avec un avantage de 76-52 aux points dans la peinture et a dépassé les Raptors 51-46.

Jordan Nwora a récolté 24 points, neuf rebonds et six passes décisives pour les Raptors lors de son troisième match depuis son acquisition dans un échange avec les Pacers. Il n’a marqué que trois points lors de ses deux premiers matchs avec les Raptors.

« Quand cette situation se présente (avec trois titulaires éliminés), c’est une opportunité pour un autre joueur », a déclaré l’entraîneur des Raptors Darko Rajakovic. «Je le vois de cette façon. Nous ferons de notre mieux pour rivaliser à chaque match.

Scottie Barnes a récolté 24 points et huit passes décisives pour Toronto et Gary Trent Jr. en a ajouté 16.

Le gardien des Hawks Dejounte Murray a été exclu en raison de douleurs aux ischio-jambiers peu avant l’annonce. L’ancien All-Star affiche une moyenne de 21,2 points par match, un sommet en carrière. Il avait débuté les 45 matchs avant le match de dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *