Le joueur de la LNH Michael McLeod, membre de l’équipe canadienne du mondial junior 2018, accusé d’agression sexuelle

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Michael McLeod (20 ans) porte la rondelle contre le défenseur du Lightning de Tampa Bay Darren Raddysh (43 ans) lors de la première période d’un match de hockey de la LNH, à Tampa, en Floride, le jeudi 11 janvier 2024.Chris O’Meara/Associated Press

Le joueur de hockey de la LNH Michael McLeod a été accusé d’agression sexuelle par la police en lien avec un incident présumé survenu en 2018 impliquant cinq membres de l’équipe canadienne du mondial junior de cette année-là, ont annoncé mardi ses avocats.

« M. McLeod nie tout acte criminel », ont déclaré David Humphrey et Seth Weinstein de Greenspan Humphrey Weinstein dans un communiqué. « Il plaidera non coupable et défendra vigoureusement son cas. Aucune preuve n’a été présentée, encore moins testée devant le tribunal. Nous demandons au public de respecter la vie privée de M. McLeod et de sa famille.

M. McLeod a pris un congé des Devils du New Jersey la semaine dernière.

Dimanche, l’ancien coéquipier de M. McLeod au sein de l’équipe du monde junior 2018, Alex Formenton, s’est rendu à la police à London, en Ontario, pour faire face à une accusation en lien avec le même incident. Les deux hommes, ainsi que trois autres membres de l’équipe de 2018, sont accusés d’avoir agressé sexuellement une femme dans un hôtel à la suite d’un gala-bénéfice de Hockey Canada. Dans un communiqué publié dimanche, les avocats de M. Formenton, Daniel Brown et Lindsay Board, ont déclaré : « Alex défendra vigoureusement son innocence et demande aux gens de ne pas se précipiter pour juger sans entendre toutes les preuves. »

Les trois autres joueurs n’ont pas encore été publiquement identifiés par la police.

Les cinq joueurs ont eu jusqu’à la fin de la semaine pour se rendre à la police de Londres afin de répondre aux accusations, ont indiqué deux sources au Globe. Les individus ne sont pas nommés car ils ne sont pas autorisés à parler de l’enquête.

M. Formenton, qui évoluait avec un club suisse, le HC Ambri-Piotta, a également pris un congé de cette équipe la semaine dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *