Le n°1 Swiatek bat l’ancien champion Kenin, puis affronte le finaliste 2022 Collins à l’Open d’Australie

Ouvrez cette photo dans la galerie :

La Polonaise Iga Swiatek, à gauche, est félicitée par l’Américaine Sofia Kenin après leur match du premier tour de l’Open d’Australie de tennis à Melbourne Park, le 16 janvier.Andy Wong/La Presse Associée

Iga Swiatek, la mieux classée, a survécu à un premier test de ses espoirs de titre à l’Open d’Australie lorsqu’elle a battu l’ancienne championne Sofia Kenin 7-6 (2), 6-2 au premier tour mardi.

Kenin, vainqueur en 2020, a servi pour le premier set à 5-4 mais n’a pas pu le clôturer et Swiatek l’a remporté au bris d’égalité. La tête de série n°1 a ensuite battu Kenin au cinquième jeu du deuxième set et a tenu bon pour décrocher la victoire.

« Vraiment heureux », a déclaré Swiatek, qui a frappé 30 gagnants. « Ce n’était pas facile de trouver mon rythme. Je me sentais un peu mal et Sofia a tout fait pour que ça continue, un immense respect pour elle. J’ai réussi à remonter mon niveau dans le deuxième set.

La joueuse polonaise tente de remporter son cinquième titre du Grand Chelem mais son premier à Melbourne.

Elle affrontera un autre match difficile au deuxième tour contre Danielle Collins, finaliste de l’Open d’Australie 2022, qui a battu la championne 2016 Angelique Kerber 6-2, 3-6, 6-1.

Kerber était l’une des trois anciennes championnes australiennes faisant leur retour à Melbourne Park pour la première fois en tant que mamans. Elle a rejoint Naomi Osaka, quadruple gagnante majeure, en sortie du premier tour. Caroline Wozniacki, la gagnante 2018, a atteint le deuxième tour.

Plus tôt, Sloane Stephens a remporté sa première victoire à l’Open d’Australie depuis 2019 en battant la wild-card Olivia Gadecki 6-3, 6-1. L’Américain de 30 ans, vainqueur de l’US Open en 2017, a remporté cinq matchs consécutifs menés 2-0 dans le premier set et a facilement traversé le deuxième pour décrocher la victoire en un peu moins d’une heure.

« Satisfaite de la façon dont j’ai joué », a déclaré Stephens, qui a atteint les demi-finales de l’événement en 2013 mais qui a perdu au premier tour lors de sept de ses huit dernières visites à Melbourne. « J’ai beaucoup travaillé pour faire jouer les adversaires. Je pense que c’est quelque chose dont je m’étais éloigné. Satisfait de la victoire.

Daria Kasatkina, tête de série 14e et qui joue ensuite contre Stephens, a battu Peyton Stearns 6-2, 3-6, 6-2.

Chez les hommes, Casper Ruud, 11e tête de série, a battu Albert Ramos-Vinolas 6-1, 6-3, 6-1 et Cameron Norrie a battu Juan Pablo Varillas 6-4, 6-4, 6-2.

Carlos Alcaraz, deuxième chez les hommes, a commencé sa quête du titre plus tard mardi. Alcaraz, vainqueur de Wimbledon l’année dernière, a affronté Richard Gasquet lors du dernier match de la session nocturne à la Rod Laver Arena.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *