Le nouveau secrétaire général de Canada Soccer démissionne pour des raisons personnelles

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Alyson Walker sur une photo d’archive.HO/La Presse Canadienne

Alyson Walker, la nouvelle secrétaire générale de Canada Soccer, quitte son poste avant de commencer en raison d’une « affaire personnelle imprévue ».

Walker, dont la nomination a été annoncée le 22 décembre, devait entrer en fonction le 22 janvier – devenant ainsi la première femme à occuper le poste le plus élevé au sein de l’instance dirigeante du soccer canadien.

« Après mûre réflexion et conversation avec ma famille, j’ai décidé, pour des raisons personnelles, de prendre un peu de temps et de ne pas assumer le rôle de secrétaire général de Canada Soccer », a déclaré Walker dans un communiqué de Canada Soccer. « Je souhaite le meilleur à Canada Soccer et je l’encouragerai de loin. »

L’instance dirigeante a déclaré que Walker l’avait informé samedi qu' »elle ne serait pas en mesure de remplir les fonctions de secrétaire générale ».

« Nos pensées vont à Alyson alors qu’elle fait face à une affaire personnelle imprévue qui l’empêche malheureusement d’assumer le rôle de secrétaire générale », a déclaré la présidente de Canada Soccer, Charmaine Crooks, dans un communiqué. « Même si nous attendions tous avec impatience qu’elle dirige Canada Soccer, nous comprenons parfaitement et respectons profondément sa demande de confidentialité. Nous lui souhaitons tout le meilleur.

Korn Ferry, le cabinet de conseil qui a aidé à trouver Walker, a repris la recherche d’un nouveau candidat.

Canada Soccer indique que Kelly Brown, membre du conseil d’administration et présidente du comité des ressources humaines, dirigera une équipe de direction de transition qui comprend le directeur de l’exploitation Mathieu Chamberland, le directeur financier Sean Heffernan et Paulo Senra, directeur des communications et du contenu.

Walker a été choisi après une recherche de quatre mois menée par Korn Ferry qui a permis d’identifier plus de 200 candidats, selon Canada Soccer. Son curriculum vitae comprend des postes chez Bell Média, le Comité olympique canadien et Maple Leaf Sports and Entertainment.

L’ancien capitaine du Canada Jason deVos, qui était auparavant directeur du développement de Canada Soccer, occupait le poste de secrétaire général par intérim depuis la démission d’Earl Cochrane en avril dernier. DeVos a récemment quitté Canada Soccer pour rejoindre le Toronto FC en tant qu’entraîneur adjoint sous la direction de John Herdman.

Le départ de Walker est le dernier revers pour Canada Soccer, qui est aux prises avec une longue bataille de travail avec ses joueurs et qui fait face à des difficultés financières. Et comme le Canada co-organise la Coupe du Monde masculine de la FIFA en 2026, des défis majeurs l’attendent sur et en dehors du terrain.

Ce départ pourrait également retarder la recherche d’un entraîneur permanent pour l’équipe nationale masculine. Canada Soccer avait déclaré que l’embauche attendrait l’embauche d’un secrétaire général.

Mauro Biello occupe le poste d’entraîneur par intérim depuis la démission de Herdman en août. La semaine dernière, Canada Soccer a prolongé le mandat intérimaire de Biello jusqu’aux séries éliminatoires de qualification du Canada pour la Copa America contre Trinité-et-Tobago en mars.

Walker a travaillé deux fois chez Bell Média, notamment en tant que vice-présidente des partenariats de marque et de la stratégie client de 2016 à 2019. Avant cela, elle a passé 20 mois chez MLSE en tant que vice-présidente du contenu et près de quatre ans en tant que directrice générale du Comité olympique canadien. de partenariats marketing et de licences.

Plus récemment, elle a occupé le poste de directrice commerciale chez OverActive Media, une organisation d’esports basée à Toronto.

Walker, qui a joué au football universitaire pour les Martlets de McGill, est membre fondateur du conseil d’administration de WISE Toronto (Women in Sports and Events) et conseiller/mentor auprès du Future of Sport Lab de l’Université métropolitaine de Toronto.

Le changement a été une constante à Canada Soccer ces derniers temps.

Le président de Canada Soccer, Nick Bontis, a démissionné de son poste élu en février dernier, reconnaissant que des changements étaient nécessaires pour parvenir à la paix du travail. Crooks, une ancienne star olympique de l’athlétisme, a pris la présidence par intérim et a ensuite été élu à ce poste.

Cochrane est passé et reparti après avoir assumé le rôle de secrétaire général de manière permanente en juillet 2022 à la suite d’un « vaste processus de recrutement mondial » alors que Canada Soccer restait en interne pour trouver un successeur au secrétaire général Peter Montopoli.

Canada Soccer a connu des difficultés financières ces derniers temps, lié à un accord à long terme avec Canadian Soccer Business qui commercialise essentiellement ses produits sur le terrain et hors du terrain, via des accords de diffusion et de sponsoring.

Canada Soccer recevrait actuellement 4 millions de dollars par an dans le cadre de l’accord en tant que « bénéficiaire d’une garantie de droits ». Il tente de renégocier l’accord, qui prévoit le versement d’un montant supplémentaire de 500 000 dollars par an avant la Coupe du monde 2026.

Canada Soccer a cité les problèmes financiers comme l’une des raisons pour lesquelles les hommes canadiens n’ont pas participé à la fenêtre internationale de septembre et n’ont joué qu’une seule fois en octobre lorsqu’ils ont été surclassés 4-1 par le Japon à Niigata.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *