Le premier trio de Montréal mène les Canadiens à une victoire de 4-3 contre l’Avalanche

Ouvrez cette photo dans la galerie :

L’ailier droit des Canadiens de Montréal, Joel Armia (40 ans), marque le gardien de but de l’Avalanche du Colorado, Alexandar Georgiev (40 ans), lors de la troisième période d’un match de hockey de la LNH, le 15 janvier à Montréal.Ryan Remiorz/La Presse Canadienne

Les Canadiens de Montréal ont donné à certaines des plus grandes stars de la LNH leurs plus beaux efforts lors de matchs consécutifs.

Lundi soir, il est apparu dans la colonne des victoires.

Deux soirs après avoir perdu de peu contre Connor McDavid et les Oilers d’Edmonton en prolongation, les Canadiens de Montréal ont devancé Nathan MacKinnon, Cale Makar et l’Avalanche du Colorado 4-3, lundi au Centre Bell.

«Obtenir ce résultat est définitivement satisfaisant», a déclaré l’entraîneur-chef des Canadiens Martin St. Louis, ancien joueur par excellence de la ligue. « Parce que ce n’est pas une tâche facile. »

Après que le directeur général des Canadiens, Kent Hughes, ait été interrogé sur le manque de production offensive de l’équipe lundi matin, le premier trio montréalais a ouvert la marche en soirée.

Le capitaine Nick Suzuki a produit deux passes décisives, Cole Caufield a récolté un but et une passe décisive, et Juraj Slafkovsky a également marqué alors que les Canadiens ont obtenu une fiche de 2 en 2 en avantage numérique.

Suzuki a également obtenu une fiche de 17-9 lors de la mise en jeu contre MacKinnon.

«Nous voulons ressembler à la trio de McDavid, à celui de MacKinnon», a déclaré Suzuki. « Nous voulons être ces gars-là qui sont des joueurs incontournables offensivement, jouant de grosses minutes.

« Nos deux derniers matchs contre deux des meilleurs joueurs du monde, nous avons montré que nous pouvons jouer avec ces gars-là et cela nous donne certainement beaucoup de confiance. »

Joel Armia a marqué le but gagnant en fin de troisième période et Rafael Harvey-Pinard a également trouvé le fond du filet pour Montréal (18-18-7).

Jake Allen a stoppé 32 tirs pour mettre fin à la séquence de trois matchs sans victoire des Canadiens.

Makar – avec un but et deux passes décisives – Devon Toews et Ross Colton ont marqué pour le Colorado (28-14-3), qui avait remporté 12 de ses 15 derniers matchs.

Le jeu de l’équipe est tombé bien en deçà de ses standards, selon Toews.

« Moyen », dit-il. « Beaucoup de moyenne de notre part ce soir. Pas assez bon. Nous avons un niveau très élevé dans cette équipe. Beaucoup d’équipes seraient heureuses de participer à un match à un but, pas nous, nous devons piloter le jeu un peu plus.

MacKinnon a obtenu une passe pour prolonger sa séquence de points à huit matchs et augmenter son total de points à 70, deux derrière Nikita Kucherov de Tampa Bay pour la tête de la ligue.

Alexander Georgiev a réalisé 30 arrêts dans le filet du Colorado.

Après qu’Allen ait effectué quelques arrêts importants contre MacKinnon pour maintenir le score à 3-3, Armia s’est battu pour la rondelle libre devant le filet et a inscrit un but du revers avec 4:10 à jouer pour couronner un effort en solo.

«Je pense qu’il s’amuse, qu’il sourit et qu’il joue du très bon hockey en ce moment», a déclaré St. Louis. « Ce que nous voulons pour l’Armée, c’est cette cohérence, et nous l’obtenons dès maintenant et espérons que cela continuera. »

L’Avalanche a retiré son gardien de but pendant quelques minutes frénétiques avec l’attaquant supplémentaire, mais n’a pas pu marquer un quatrième but devant Allen.

À égalité 2-2 après 40 minutes, Caufield a donné à Montréal sa première avance avec son 13e rang de la saison, 1:52 après le début de la troisième, sur un tir à angle vif en avantage numérique.

Toews a ensuite égalisé à nouveau à 9:37.

Colton a ouvert le score en première période avec un but en avantage numérique à 4:28. L’ancien Tricolore Jonathan Drouin, à son premier match contre les Canadiens depuis qu’il s’est joint à l’Avalanche, a obtenu une mention d’aide sur le but.

Slafkovsky a répondu avec son cinquième de la saison et son premier en 10 matchs en enterrant une mise en place de Suzuki. Slafkovsky, 19 ans, a inscrit cinq tirs au cours des 20 premières minutes.

« J’ai toujours voulu tirer, et aujourd’hui, j’ai enfin tiré, donc c’est bien », a déclaré Slafkovsky en riant.

Makar a donné au Colorado une avance de 2-1 à 1:01 du deuxième avec son 10e.

Après que Montréal ait repoussé un avantage numérique à 5 contre 3 du Colorado, Harvey-Pinard a marqué son premier de la saison, à son 16e match, avec 3:52 à jouer en deuxième période.

«Nous n’avons pas défendu assez fort», a déclaré Toews. « Je n’ai pas clôturé les jeux, je ne me suis pas entraidé, je ne me suis pas soutenu. »

Les Canadiens ont annoncé plus tard que l’attaquant Jesse Ylonen, qui avait reçu un tir de son coéquipier Jayden Struble à l’arrière de la tête alors qu’il restait une minute à jouer en deuxième, ne reviendrait pas au match.

DROUIN RETOURNE

Drouin a reçu une salve d’applaudissements nourris et a salué les partisans lors d’un hommage vidéo lors de la première pause publicitaire, mais a par ailleurs été hué à chaque fois qu’il touchait la rondelle.

Le joueur de 28 ans originaire de Ste-Agathe, au Québec, a quitté Montréal pour rejoindre l’Avalanche dans le cadre d’un contrat d’un an d’une valeur de 825 000 $ US en agence libre. Il a joué six saisons avec les Canadiens.

«C’était amusant, c’était spécial», a déclaré Drouin. « J’ai essayé de m’empêcher de verser quelques larmes, quand on a passé six ans ici, il y a eu des hauts et des bas, mais il y avait beaucoup de gens qui m’ont soutenu. »

SUIVANT

Avalanche : Visitez les Sénateurs d’Ottawa mardi.

Canadiens : amorcent un road trip de trois matchs mercredi contre les Devils du New Jersey.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *