Le vainqueur tardif de Theresa Schafzahl aide Boston à s’échapper avec une victoire 3-2 de la PWHL contre Ottawa

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Taylor Wenczkowski de Boston entre en collision avec Amanda Boulier d’Ottawa au centre de la glace au cours de la troisième période. La PWHL Boston a gagné 3-2 le 24 janvier 2024 à Ottawa.Adrian Wyld/La Presse Canadienne

Theresa Schafzahl a marqué le but vainqueur à 51,4 secondes de la fin pour mener l’équipe de la Ligue professionnelle de hockey féminin de Boston à une victoire de 3-2 contre Ottawa mercredi soir.

Alina Muller et Jamie Lee Rattray ont également marqué pour Boston (2-0-2).

Aerin Frankel a repoussé 37 tirs.

Kristin Della Rovere et Lexie Adzija ont marqué pour Ottawa (2-2-1).

Sandra Abstreiter a fait ses débuts dans la PWHL devant le poteau pour Ottawa, mais a été blessée après avoir accordé le deuxième but de Boston et a quitté le match après avoir effectué 10 arrêts.

Emerance Maschmeyer a stoppé 18 tirs sur 19 en relève.

Tirant de l’arrière 2-1, Adzija a égalisé le match grâce à un but en avantage numérique à 3:46 du troisième. Debout sur le pas de la porte, Adzija a réussi à récupérer une rondelle libre pour son troisième de la saison, prolongeant ainsi sa séquence de points à cinq matchs (trois buts, deux passes).

Avant le match, Boston n’avait pas encore accordé de but en avantage numérique.

Ottawa a dominé Boston 16-8 au chapitre des tirs en deuxième période et a réussi à réduire l’avance à un.

Dans une bataille le long des bandes, Boston a retourné la rondelle et Natalie Snodgrass a mis la rondelle au filet où Della Rovere a réussi à la faire passer devant Frankel à 15 :34 pour sa première de la saison.

Muller a ouvert le score à 8 min 38 s avec un but en avantage numérique, battant Abstreiter depuis la ligne bleue.

Boston a accru son avance avec 2:23 à jouer lorsque Sophie Shirley a envoyé une passe croisée à Rattray pour son premier but de la saison.

C’était la première fois que Boston marquait en première période cette saison.

Remarques

Le premier ministre Justin Trudeau était présent pour le match de mercredi… Le match a vu des joueurs représenter neuf pays différents, ce qui était le plus grand nombre dans tous les matchs de la PWHL cette saison. Outre le Canada et les États-Unis, les pays représentés étaient la Tchéquie, la Hongrie, l’Allemagne, le Japon, l’Autriche, la Suède et la Suisse.

Suivant

Ottawa affronte Montréal samedi.

Boston accueille le Minnesota samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *