L’entraîneur du Canada Bev Priestman nomme une liste de 23 joueurs pour la première Gold Cup de la CONCACAF

Ouvrez cette photo dans la galerie :

La milieu de terrain canadienne Jessie Fleming et l’attaquante américaine Mallory Swanson lors d’un match de la Coupe SheBelieves, à Orlando, en Floride, le 16 février 2023.Phelan M. Ebenhack/Associated Press

La milieu de terrain Jessie Fleming, récemment acquise par les Thorns de Portland, et les anciennes coéquipières de Chelsea Kadeisha Buchanan et Ashley Lawrence font partie des 23 joueuses appelées par l’entraîneur du Canada Bev Priestman pour la Gold Cup de la CONCACAF.

La première Gold Cup féminine se déroulera du 20 février au 10 mars aux États-Unis.

Le Canada, classé 10e au monde, a été tiré au sort dans le groupe C avec le Costa Rica (43e), le Paraguay (50e) et le Guatemala (80e) ou le Salvador (104e).

Le match Guatemala-El Salvador est l’un des trois matchs éliminatoires prévus le 17 février à Carson, en Californie. Les deux autres sont Haïti (n°51) contre Porto Rico (n°103) et la Guyane (n°87) contre la République dominicaine (n°107).

Les séries éliminatoires occuperont les trois dernières places du tournoi à 12 équipes.

Le Canada disputera les trois matchs de groupe au Shell Energy Stadium de Houston, en commençant par le Guatemala ou le Salvador le 22 février avant d’affronter le Paraguay le 25 février et le Costa Rica le 28 février.

Avant la compétition de la CONCACAF, le Canada organisera un camp du 12 au 18 février au Texas pour les joueurs hors saison et pour évaluer les nouveaux talents et ceux qui reviennent de blessure.

Les joueurs en saison en Europe se joindront à l’équipe canadienne pour le tournoi.

« Nous sommes ravis de maximiser toutes les opportunités que nous pouvons avoir sur le gazon et de travailler avec les joueurs avant ce tournoi clé », a déclaré Priestman dans un communiqué. « Il est essentiel en termes de préparation que nous préparions physiquement le groupe hors saison pour les tournois, mais je suis également ravi de communiquer avec des individus sur et hors du gazon dans un cadre unique en équipe plus petite. »

La milieu de terrain vétéran Desiree Scott, qui revient d’une blessure à la jambe à long terme, participera au pré-camp, tout comme la gardienne de l’Université de Pennsylvanie Laurence Gladu et la défenseure d’Angel City Megan Reid, qui possède la citoyenneté américaine et canadienne. Tous les trois retourneront dans leur club/université respectif à la fin du camp.

L’effectif du tournoi, composé de 23 joueuses, comprend huit joueuses de la Super League féminine de la FA anglaise, deux d’Italie et une d’Australie, de France, du Portugal et de Suède. Il y a sept joueurs de la NWSL et deux des rangs de la NCAA.

Après la phase préliminaire de la Gold Cup, les trois vainqueurs de groupe, les trois finalistes et les deux meilleurs troisièmes se qualifient pour les quarts de finale au BMO Stadium de Los Angeles.

« Tout comme les Jeux olympiques, la Gold Cup offre de grands défis qui servent à tester notre équipe, notamment l’adaptation à différents styles de jeu, la gestion des délais d’exécution et des déplacements rapides, et la gestion des joueurs pendant et hors saison », a déclaré Priestman. « Nous espérons nous appuyer sur les solides performances de la fin de 2023 et nous rapprocher de l’endroit où nous espérons être d’ici juillet, à la fois en termes de sélection de l’équipe et d’apparence sur le terrain. »

Le Canada a remporté cinq victoires sur six depuis sa performance décevante lors de la Coupe du Monde de la FIFA l’été dernier en Australie, qui l’a vu sortir après la phase de groupes. L’équipe de Priestman, qui avait une fiche de 7-5-1 en 2023, n’a encaissé que deux buts depuis la Coupe du monde et a enregistré trois feuilles blanches consécutives.

La Gold Cup marque le début de la route des Canadiennes 2024 vers les Jeux olympiques de Paris cet été. Après la W Gold Cup, les championnes olympiques canadiennes participeront à la SheBelieves Cup en avril aux États-Unis

La compétition olympique de football, regroupant 12 équipes, se déroulera du 24 juillet au 10 août.

Liste pré-camp du Canada

Gardiens de but : x-Laurence Gladu, Kailen Sheriden, Lysianne Proulx.

Défenseurs : Gabrielle Carle, Sydney Collins, x-Megan Reid ; JadeRose.

Milieu de terrain : Simi Awujo, Jessie Fleming, Quinn, x-DesireeScott.

Avants : Jordyn Huitema, Clarissa Larisey, Nichelle Prince.

L’alignement du Canada pour la Coupe d’Or W de la CONCACAF

Gardiens de but : Sabrina D’Angelo, Arsenal (Angleterre) ; Lysianne Proulx, Melbourne City (Australie) ; Kailen Sheridan San Diego Wave (NWSL).

Défenseurs : Kadeisha Buchanan, Chelsea ; Gabrielle Carle, Washington Spirit (NWSL); Sydney Collins, Courage de Caroline du Nord (NWSL); Vanessa Gilles, Olympique Lyonnais (France) ; Ashley Lawrence, Chelsea ; Jayde Rivière, Manchester United (Angleterre) ; Jade Rose, Université Harvard (NCAA) ; Shelina Zadorsky, West Ham (Angleterre).

Milieu de terrain : Langue août, USC (NCAA) ; Jessie Fleming, Portland Thorns (NWSL); Julia Grosso, Juventus (Italie) ; Quinn, règne de Seattle (NWSL).

Milieu de terrain/Attaquant : Olivia Smith, Sporting CP (Portugal).

Avants : Jordyn Huitema, règne de Seattle (NWSL) ; Cloé Lacasse, Arsenal (Angleterre) ; Clarissa Larisey, BK Hcken FF (Suède) ; Adriana Leon, Aston Villa (Angleterre) ; Nichelle Prince, courant de Kansas City (NWSL) ; Deanne Rose, Leicester City (Angleterre) ; Evelyne Viens, AS Rome (Italie).

*x– désigne les joueurs qui retournent dans leurs clubs/universités respectifs après le pré-camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *