Les Canadiennes perdent le cœur brisé en prolongation contre le Mexique et ratent la Coupe du Monde U-17 de la FIFA

Le Canada manquera la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA pour la première fois de son histoire après avoir perdu un crève-cœur 2-1 contre le Mexique après la prolongation vendredi en demi-finale du Championnat féminin U-17 de la CONCACAF.

Le match s’est prolongé en prolongation après que la capitaine canadienne Annabelle Chukwu ait égalisé à 1-1 à la 75e minute.

Le Mexique a fait pression dans la première moitié de la prolongation et la remplaçante Vanessa Aguilar a ouvert le score à la 101e minute. La gardienne canadienne Noelle Henning a fait obstacle à un tir d’Aguilar, mais le ballon est revenu au Mexicain qui l’a repoussé sous un angle serré.

Carla Montes a marqué à la 25e minute pour le Mexique, qui s’est appuyé sur une défense physique et étouffante pour mettre le Canada à l’écart.

Chukwu a finalement réussi à égaliser le Canada avec un tir bas dans le coin qui a battu la gardienne Camila Vázquez. C’était le premier but encaissé par le gardien mexicain dans le tournoi.

Vázquez a effectué plusieurs arrêts importants dans le match, dont un quelques minutes seulement avant l’égalisation de Chukwu.

Le Mexique, qui se dirige vers sa septième Coupe du Monde U-17 de la FIFA consécutive, affrontera les États-Unis, champions en titre de la CONCACAF, en finale dimanche. Les Américains ont battu Haïti 7-1 lors de la demi-finale précédente au siège de la Fédération mexicaine de football.

Le Canada affrontera Haïti dans un match pour la troisième place avec en jeu à peine plus que le droit de se vanter.

Le championnat CONCACAF U-17 envoie généralement trois équipes à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA. Mais seuls deux d’entre eux se qualifient pour l’événement de cette année, car la République dominicaine, membre de la CONCACAF, accueillera la vitrine du football en octobre-novembre.

Les États-Unis ont remporté cinq des sept championnats de la CONCACAF U-17 organisés à ce jour, dont les trois derniers. Le Canada a remporté le titre en 2010 et le Mexique en 2013.

Le Canada avait participé aux sept éditions précédentes de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, sa meilleure performance étant une quatrième place en 2018. Les Canadiennes ont terminé 12e la dernière fois en Inde en 2022 lorsqu’elles n’ont pas réussi à sortir de la phase de groupes avec une fiche de 0-1-2.

La CONCACAF couvre l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes.

Le Mexique est resté invaincu en remportant le Groupe A. Le Canada a présenté une fiche de 2-1-0 en terminant deuxième du Groupe B.

Les deux équipes ont eu leurs occasions dès le début, mais Montes a ouvert le score pour le Mexique. Un tir mexicain a touché un défenseur et a rebondi sur Montes dont le tir haut de l’extérieur de la surface a traversé la circulation et a battu un Henning plongeant.

L’entraîneure canadienne Emma Humphries avait puisé dans son effectif pour le dernier match du groupe B contre les États-Unis mardi, sachant qu’une place en demi-finale était déjà assurée. Anabelle Chukwu était de retour en tant que capitaine vendredi alors que Humphries effectuait sept changements par rapport au 11 de départ perdu 5-0 contre les Américaines mardi.

Chukwu a été rejoint dans la formation de départ par sa sœur jumelle Isabel. Tous deux ont eu 17 ans jeudi.

Vázquez a été rappelé tôt vendredi, réalisant plusieurs arrêts, notamment en arrêtant Chukwu lors d’une échappée dès la deuxième minute.

Henning, qui est entré dans le match de vendredi en tête du tournoi avec 16 arrêts, a ajouté à ce total à la 22e minute en faisant basculer acrobatiquement une tête en boucle d’Alexa Soto au-dessus de la barre transversale.

Le Canada détenait une avance de 4-2-1 sur le Mexique lors du tournoi U-17 de la CONCACAF avant vendredi. Le Mexique a gagné 2-1 lors de leur rencontre en demi-finale de 2018 et a soulevé le trophée en 2013 avec une victoire de 4-2 aux tirs au but contre les Canadiens.

Chukwu a mené l’attaque canadienne en phase de groupes avec quatre buts tandis que Kaylee Hunter a récolté trois passes décisives.

Le Mexique et les États-Unis rejoignent la Nouvelle-Zélande et le pays hôte, la République Dominicaine, à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, alors que la plupart des équipes doivent encore se qualifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *