Les Canadiens Papineau et Creighton profitent d’un début rapide de la saison du Korn Ferry Tour

Les Canadiens Étienne Papineau et Myles Creighton ont déjà remarqué que les terrains du Korn Ferry Tour sont plus profonds que les événements auxquels ils sont habitués. Mais ils restent présents à deux tournois de la saison du circuit de deuxième division.

Papineau et Creighton font partie du top 30 du Korn Ferry Tour en vue du Championnat du Panama cette semaine, après avoir obtenu leur place sur le circuit du PGA Tour Latinoamerica et du PGA Tour Canada.

Papineau, qui est 25e sur la liste des points, a déclaré que même s’il y a d’excellents joueurs au troisième niveau du golf professionnel masculin, il est évident que tout le monde est un excellent joueur sur le circuit Korn Ferry.

« J’ai l’impression que n’importe quel joueur peut gagner à tout moment, pour être honnête », a déclaré Papineau du Club de Golf de Panama à Panama City mercredi. « Chaque joueur est vraiment bon. Je veux dire, ils sont tous ici pour la même raison : obtenir leur carte PGA Tour.

Creighton a remporté le championnat de golf Inter Rapidisimo du PGA Tour Latinoamerica en Colombie la saison dernière et a terminé deuxième au classement général dans l’ordre de mérite de ce circuit pour passer au Korn Ferry Tour. Il était d’accord avec Papineau sur le fait que les circuits Latinoamerica et Canada – maintenant fusionnés dans le PGA Tour Americas à partir de cette année – avaient de solides joueurs en tête de leur classement, mais étaient plus incohérents dans le classement.

« Je pense que si vous organisiez un événement du PGA Tour Americas sur les parcours que nous avons joués au cours des deux dernières semaines, je pense que le score gagnant serait très similaire », a déclaré Creighton. « C’est peut-être juste que terminer 20e ou 25e est un peu mieux, ou faire une passe, c’est très légèrement différent.

« Vous grandissez avec cela aussi. On ne remarque pas que la concurrence est un peu plus rude, parce qu’on devient un meilleur joueur et on s’y adapte. »

Papineau, de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, s’est classé 44e à égalité au Bahamas Great Exuma Classic le 17 janvier pour commencer l’année et a enchaîné avec une 14e place à égalité au Bahamas Great Abaco Classic le 24 janvier. .

Creighton, de Digby, en Nouvelle-Écosse, s’est classé 25e à égalité au Great Exuma Classic et a enchaîné avec une 27e place à égalité au Great Abaco Classic.

Bien que sa façon de jouer demeure la même, Papineau a indiqué qu’il changeait son approche à l’extérieur du parcours.

« Je dirais que dans ma préparation, je pense que je pourrai être plus prudent avec ça », a-t-il déclaré. « C’est une saison plus longue que celle du PGA Tour Canada. Nous avons 25 événements au cours de la saison.

« Cela commence beaucoup plus tôt, donc je vais jouer presque toute l’année jusqu’en octobre. »

Les deux Canadiens participent au Korn Ferry Tour avec un statut limité qui ne leur garantit que des places dans les huit premiers événements de l’année. Il y aura un remaniement après les quatre premiers tournois et, s’ils sont suffisamment élevés au classement, leur adhésion sera prolongée.

S’ils sont toujours dans le top 30 à la fin de l’année, ils gagneront des cartes sur le PGA Tour, le meilleur circuit de golf masculin au monde.

« C’est très important de prendre un bon départ dès le début », a déclaré Creighton. « Vous voulez bien jouer tôt et vous mettre dans une bonne position dès le début pour ensuite bâtir sur cela. Vous ne voulez pas jouer par derrière dans ce sens.

« Cela vous donne juste un peu de réconfort de savoir que vous avez réussi, que vous avez accumulé quelques points et que vous êtes dans une bonne position pour commencer l’année. »

Papineau et Creighton seront rejoints au Club de Golf de Panama par Sudarshan Yellamaraju, de Mississauga, Wil Bateman, d’Edmonton, et Michael Gligic, de Burlington, en Ontario. Yellamaraju est à égalité au 95e rang du classement du Korn Ferry Tour, tandis que Gligic et Bateman n’ont pas encore joué sur le circuit de deuxième niveau cette saison.

Tournée de la PGA

Adam Hadwin, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, mène le contingent canadien au AT&T Pebble Beach Pro-Am de cette semaine. Il est classé 20e au classement de la Coupe FedEx après avoir terminé sixième à égalité à l’American Express le 21 janvier. Nick Taylor, également originaire d’Abbotsford, est 48e, Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, est 57e, Adam Svensson de Surrey, en Colombie-Britannique. , est à égalité au 75e rang et Corey Conners, de Listowel, en Ontario, est 97e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *