Les Canucks de Vancouver s’accrochent et battent les Flames de Calgary 4-3

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le gardien des Canucks de Vancouver Thatcher Demko, à droite, bloque le filet tandis que l’attaquant des Flames de Calgary, Martin Pospisil, dévie la rondelle au large lors d’un match de hockey de la LNH en première période à Calgary, le 2 décembre.Jeff McIntosh/La Presse Canadienne

Deux buts dans les 10 premières minutes ont donné à Vancouver une avance qu’il ne lâcherait pas samedi soir.

Ilya Mikheyev, Sam Lafferty et Elias Pettersson ont chacun marqué un but et récolté une passe alors que les Canucks ont résisté à une poussée tardive des Flames de Calgary pour s’accrocher à une victoire de 4-3 dans la LNH.

« Ces gars-là nous ont battus il y a quelques semaines. Rivalité de division, donc bonne victoire pour nous », a déclaré Quinn Hughes, qui a également marqué et mène maintenant les défenseurs de la LNH avec neuf buts.

Profitant d’un départ lent de l’équipe locale, Vancouver a pris une avance de 2-0 moins de neuf minutes après le début du match.

Ils ont porté le score à 1-0 à 2:03 sur leur premier tir lorsque Hughes a patiné hors des panneaux et, dès le point de mise au jeu, a décoché un tir devant Jacob Markstrom du côté de son gant.

Lafferty a doublé l’avance un peu plus de six minutes plus tard lorsque le tir frappé de Filip Hronek depuis la ligne bleue a frappé Mikheyev devant et s’est dirigé vers lui au bord du filet.

«Je pensais que les 10 premières minutes, ils dictaient le rythme, et que nous devrions être ceux de notre immeuble à dicter le rythme au cours des 10 premières minutes», a déclaré le défenseur des Flames MacKenzie Weegar.

Après un départ fulgurant de 12-3-1, Vancouver a une fiche de 4-5-0 à ses neuf derniers matchs. Ils ont alterné victoires et défaites lors des huit derniers matchs.

« Pour la plupart, les gars ont vraiment joué fort ce soir et maintenant vous devez tout remettre en place lors du prochain match », a déclaré l’entraîneur des Canucks, Rick Tocchet. « Nous devons faire la même cohérence mais avec un peu plus de sang-froid. »

Menés 3-1 au début de la troisième période grâce au but de Mikheyev avec 28 secondes à jouer en deuxième période, cela s’avérerait être un déficit trop important à combler pour les Flames, qui sont entrés dans la soirée deuxièmes dans la LNH avec cinq retours en troisième période. .

Lindholm a ramené Calgary à un but à 15:39 du troisième but, mais le but de Pettersson dans un filet désert, mettant son bâton sur la longue tentative de dégagement de l’ancien des Flames Nikita Zadorov, a rétabli l’avance de deux buts.

Alors que le gardien de but était à nouveau retiré et en avantage numérique, Lindholm a marqué son deuxième avec 54 secondes à jouer, mais c’est comme ça que ça s’est terminé. Vancouver reste parfait à 13-0-0 alors qu’il mène après 40 minutes.

« Cela semble être le cas en ce moment, il faut descendre beaucoup et revenir, mais nous n’avons pas eu de chance aujourd’hui », a déclaré Lindholm. « C’est un match dangereux à jouer, nous devons sortir meilleurs et être meilleurs dans le premier. »

Hronek a récolté deux passes décisives pour Vancouver (16-8-1), qui poursuit sa saison exceptionnelle. Avec 25 points (deux buts, 23 passes) en 24 matchs, il n’est qu’à 14 points de son sommet en carrière établi la saison dernière.

Mikael Backlund a également marqué pour Calgary (10-11-3), qui a perdu à domicile en temps réglementaire pour la première fois en six matchs. Les Flames avaient une fiche de 4-0-1 lors de leurs cinq matchs précédents au Scotiabank Saddledome.

«Je pensais que nous avions été un peu bâclés au début», a déclaré le défenseur Rasmus Andersson. « Nous avons joué une bonne troisième période, mais nous avons couru toute la troisième période. Ils défendent bien et nous avons poursuivi et réussi à en obtenir un mais pas l’autre.

Thatcher Demko a réalisé 19 arrêts pour permettre aux Canucks d’améliorer leur fiche à 12-6-0.

De l’autre côté, Markstrom a réalisé 19 arrêts. Son bilan tombe à 6-8-2.

Calgary s’est inscrit au tableau d’affichage à 12 min 18 s de la première période lorsque son avantage numérique en perte de vitesse, qui était entré dans le match à 1 en 34 lors des 12 matchs précédents, a réussi à sa première occasion avec Backlund redirigeant une passe centrale d’Adam Ruzicka.

Les Flames ont terminé 2 sur 5 en avantage numérique tandis que les Canucks étaient 0 sur 4.

Retour peu amical

Zadorov, acquis des Flames jeudi en échange de deux choix au repêchage, a fait ses débuts avec les Canucks.

« Ils me gazouillaient », a déclaré Zadorov à propos de ses anciens coéquipiers. « C’est marrant. C’est entre nous. Je les aime. Ils m’aiment. C’est une relation mutuelle. J’ai eu du plaisir à jouer contre eux aujourd’hui.

L’accueil n’a cependant pas été chaleureux puisque le défenseur, qui avait demandé un échange, a été hué à chaque fois qu’il touchait la rondelle en première période.

« Évidemment excité de l’avoir. C’est un joueur rare que nous n’avons pas vraiment eu ici et que nous avons la chance d’avoir », a déclaré Hughes. «Je suis surpris par les huées mais il a dit que cela pourrait être une possibilité. Je pensais qu’il jouait bien.

Zadorov a joué en duo avec Tyler Myers.

« C’est une nouvelle équipe. Je dois gagner ma place à la table de poker.

Di Giuseppe est assis

Avec Phil Di Giuseppe absent de l’alignement pour la première fois en bonne santé, Andrei Kuzmenko a pris sa place aux côtés de Brock Boeser et JT Miller. Lafferty a été élevé du quatrième trio pour jouer avec Mikheyev et Pettersson.

Suivant

Canucks : Ouvrir un match à domicile de cinq matchs contre les Devils du New Jersey mardi.

Flames : De retour en action mardi lorsque le Wild du Minnesota visitera le Saddledome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *