Les joueurs de la LNH retournent aux Jeux olympiques en 2026 et 2030

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, au centre, serre la main du président de l’IIHF, Luc Tardif, à droite, sous le regard du directeur général de l’AJLNH, Marty Walsh, lors d’une conférence de presse à Toronto, le 2 février.Frank Gunn/La Presse Canadienne

Les joueurs de la LNH auront la chance de marquer un but en or pour la première fois depuis une douzaine d’années lorsqu’ils participeront aux Jeux olympiques de 2026 à Milan, en Italie. Ils participeront également aux Jeux d’hiver de 2030 grâce à un accord conclu entre la Fédération internationale de hockey sur glace, la ligue, l’Association des joueurs de la LNH et le Comité international olympique.

La dernière fois que des joueurs de la LNH ont participé aux Jeux olympiques, c’était en 2014 à Sotchi, en Russie. Les parties n’ont pas pu s’entendre sur une variété de facteurs, ce qui a conduit la ligue à décider de ne pas envoyer de joueurs à Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018, et des problèmes liés au COVID-19 les ont amenés à ne pas se rendre à Pékin en 2022.

«On reconnaît à quel point cela est important pour les joueurs», a déclaré vendredi le commissaire de la LNH, Gary Bettman, lors d’une conférence de presse à la Scotiabank Arena, lieu du match des étoiles de samedi. « Il s’agissait vraiment de faire quelque chose que les joueurs voulaient.

« C’est une excellente scène pour la compétition des meilleurs contre les meilleurs dans ce que je considère comme le meilleur sport. »

Les joueurs de la LNH ont participé à cinq Jeux olympiques d’hiver. Équipe Canada a remporté la médaille d’or à trois reprises, notamment lors de sa dernière participation à Sotchi.

La ligue et les propriétaires des équipes se sont déjà opposés à la longue pause de la saison régulière, nécessaire pour envoyer des joueurs aux Jeux.

« C’est une excellente nouvelle avec toute l’incertitude qui règne à ce sujet depuis quelques années », a déclaré Sidney Crosby. Il a marqué le but en or du Canada en prolongation en 2010 à Vancouver pour battre les États-Unis dans le match de championnat.

« C’est une expérience incroyable de voir les meilleurs des meilleurs jouer pour leurs pays et s’affronter. On ne peut rien obtenir de mieux que ça.

Crosby a déclaré qu’il l’espérait, mais qu’il ne s’inquiétait pas trop de pouvoir participer à d’autres Jeux olympiques.

« J’ai essayé de ne pas me laisser entraîner », a-t-il déclaré. « Je ne voulais pas trop espérer. Il faut le mériter, mais je pense que tout le monde sera heureux d’être là bientôt.

Luc Tardif, président de l’IIHF, a déclaré que l’entente était le point culminant de deux années de négociations.

«Nous savons comment travailler ensemble et c’est vraiment important», a déclaré Tardif. « Ce n’était pas facile. Il y a eu beaucoup de discussions. Le plus important, c’est que nous avons réussi.

Marty Walsh, le directeur exécutif de l’AJLNH, s’est dit heureux pour les joueurs.

« Il est clair à quel point ils acceptent de jouer pour les pays aux Jeux olympiques », a-t-il déclaré. « C’est excitant qu’ils soient sur la scène mondiale. »

Bettman a également annoncé qu’un tournoi international appelé Face-Off des 4 Nations débutera en février prochain dans deux villes du Canada et des États-Unis. L’événement réunira des équipes du Canada, de la Finlande, de la Suède et des États-Unis. Il remplacera le match des étoiles de l’année prochaine et se déroulera du 12 au 20 février.

Le commissaire a présenté un calendrier prévoyant la confrontation des 4 nations l’année prochaine, les Jeux olympiques en 2026 et 2030 et les Coupes du monde de l’IIHF en 2028 et 2032.

Le nouvel événement est « un peu un apéritif pour le calendrier que j’ai établi », a déclaré Bettman.

Un certain nombre de joueurs de haut niveau n’ont pas eu la chance de participer aux Jeux olympiques ou aux événements de l’IIHF au cours des dernières années, notamment Nathan MacKinnon de l’Avalanche du Colorado et Connor McDavid des Oilers d’Edmonton.

« L’opportunité de faire cela est un rêve devenu réalité », a déclaré McDavid vendredi. Il n’a pas participé à un tournoi meilleur contre meilleur depuis qu’il a joué avec l’équipe Amérique du Nord à la Coupe du monde de hockey 2016. « J’en ai parlé et je pense que c’est important pour le hockey alors que nous continuons d’essayer de développer notre jeu à l’échelle internationale et nationale. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *