Les Kings de Los Angeles licencient l’entraîneur-chef Todd McLellan et nomment Jim Hiller comme intérimaire

Ouvrez cette photo dans la galerie :

L’entraîneur-chef des Kings de Los Angeles, Todd McLellan, lors d’un match contre les Rangers de New York, à Los Angeles, en Californie, le 20 janvier.Jayne Kamin-Oncea/Associated Press

Les Kings de Los Angeles ont congédié leur entraîneur Todd McLellan vendredi et ont nommé Jim Hiller comme entraîneur par intérim pour le reste de la saison.

« Nous souhaitons remercier Todd pour son travail acharné et son dévouement envers l’organisation », a déclaré le vice-président et directeur général Rob Blake dans un communiqué. « Il a fait un travail formidable pour nous faire avancer et avoir un impact positif sur notre groupe et dans notre communauté. Cela n’a pas été une décision facile, mais nous avons estimé que le changement était nécessaire à ce moment-là. Jim est un membre très respecté de notre équipe qui connaît nos joueurs. Nous sommes confiants dans sa capacité à diriger notre équipe efficacement pendant cette période charnière.

Los Angeles est entré dans la pause All-Star avec la première place de wild card dans la Conférence Ouest, mais à seulement quatre points de perdre une place en séries éliminatoires.

Les Kings ont connu un début de saison de 20-7-4, avec 44 points à égalité pour le plus grand nombre de points de l’histoire de l’équipe après 31 matchs. Depuis le 28 décembre, ils sont en 3-8-6. Les trois victoires sont à égalité au premier rang de la ligue sur cette période et les 12 points sont à égalité au cinquième rang.

McLellan avait semblé soulagé que les Kings aient amorcé la pause avec une victoire de 4-2 contre Nashville mercredi.

« Nous avons encore un long chemin à parcourir pour retrouver notre jeu, mais entrer dans la pause en se sentant un peu bien dans sa peau est une très bonne chose », a-t-il déclaré après le match.

Une des principales raisons de la récente crise des Kings est le manque d’offensive. Ils ne marquent en moyenne que 2,35 buts par match lors de leurs 17 dernières sorties, le troisième pire de la ligue.

McLellan en était à sa cinquième saison derrière le banc des Kings. Il les a menés aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley au cours des deux dernières saisons avant d’être éliminés par Edmonton au premier tour. Le 31 octobre, il est devenu le huitième entraîneur de l’histoire de la franchise à remporter 100 matchs et le cinquième le plus rapide à y parvenir (219 matchs).

Il a une fiche en carrière de 598-412-134 avec ses 598 victoires en saison régulière, le classant au 23e rang de l’histoire de la LNH. Avant d’entraîner Los Angeles, McLellan a passé cinq saisons avec Edmonton et sept à San Jose.

Hiller. un choix de 10e ronde des Kings au repêchage de 1989, a été assistant avec l’équipe au cours des deux dernières saisons après huit saisons comme assistant avec les Islanders de New York, Toronto et Détroit. Avant sa carrière d’entraîneur dans la LNH, Hiller a passé 12 saisons dans la Ligue de hockey de l’Ouest et dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique, dont cinq ans comme entraîneur-chef des Americans de Tri-City.

McLellan est le sixième entraîneur congédié cette saison, après Jay Woodcroft d’Edmonton, Dean Evason du Minnesota, Craig Berube de St. Louis, DJ Smith d’Ottawa et Lane Lambert des Islanders. Mike Babcock a démissionné à Columbus à la veille du camp d’entraînement après une enquête sur sa pratique consistant à demander à voir des photos sur les téléphones des joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *