Les Raptors de Toronto confirment un accord multijoueur majeur avec les Knicks de New York

Ouvrez cette photo dans la galerie :

OG Anunoby des Raptors de Toronto tente un panier à trois points contre les Celtics de Boston au cours du troisième quart-temps au TD Garden le 29 décembre 2023 à Boston, Massachusetts.Brian Fluharty/Getty Images

Les Raptors de Toronto ont remanié leur alignement et conclu un accord avec un rival divisionnaire et juridique.

Toronto a échangé samedi les attaquants OG Anunoby et Precious Achiuwa ainsi que le garde Malachi Flynn aux Knicks de New York contre le garde Immanuel Quickley, le swingman canadien RJ Barrett et un choix de deuxième ronde lors du repêchage de la NBA 2024. Le vice-président et président des Raptors, Masai Ujiri, a déclaré qu’il était ravi d’ajouter Quickley et Barrett à sa liste.

« Immanuel est un jeune meneur de jeu talentueux qui, selon nous, fournira une étincelle des deux côtés du terrain », a déclaré Ujiri dans un communiqué. «RJ est un ailier polyvalent qui est bien sûr bien connu dans sa ville natale, et le voir dans l’uniforme des Raptors sera un moment spécial pour nos partisans et pour tous les Canadiens.»

Les Knicks ont cédé deux de leurs meilleurs joueurs offensifs, Barrett, de Mississauga, en Ontario, et Quickley, l’une des meilleures réserves de la NBA. Mais l’accord devrait donner un coup de pouce nécessaire à la défense de New York, Anunoby étant en tête de la ligue pour les interceptions la saison dernière.

« Ce n’est jamais facile de dire au revoir, surtout quand des joueurs comme OG et Malachi ont passé leur carrière avec notre équipe », a déclaré Ujiri. « Nous souhaitons tout le meilleur à Precious, Malachi et OG. »

L’accord a laissé les deux équipes en désavantage numérique pour leurs matchs de samedi soir. Les Raptors étaient à Détroit, où les Pistons tentaient d’éviter une 29e défaite consécutive, record de la NBA, tandis que les Knicks étaient dans l’Indiana.

Toronto (12-19) est entré en jeu samedi à égalité au 11e rang du classement de la Conférence Est de la NBA. Les Knicks étaient septièmes avec 17-14.

Anunoby, considéré comme l’un des meilleurs défenseurs en tête-à-tête de la NBA, devrait prendre la place de Barrett dans la formation de départ des Knicks.

Le swingman de six pieds sept pouces compte en moyenne 15,1 points et a réalisé son match le plus marquant de la saison lorsque les Raptors ont rendu visite aux Knicks le 11 décembre, marquant 29 points.

Barrett a une moyenne de 18,2 points, mais a eu du mal ces derniers temps avec son tir extérieur, avec une fiche de 2 en 12 à trois points au cours des deux derniers matchs. Le choix n ° 3 du repêchage de 2019 a aidé les Knicks à atteindre les séries éliminatoires à deux reprises au cours des trois dernières saisons après les avoir ratés les sept précédentes.

Barrett était également l’un des piliers d’une équipe canadienne qui a remporté une médaille de bronze à la Coupe du monde FIBA ​​en septembre. Il s’agissait de la toute première médaille en Coupe du monde pour le Canada, qui a également obtenu une place aux Jeux olympiques de Paris en 2024.

Quickley a été finaliste pour le prix du sixième homme de l’année de la NBA la saison dernière, mais il y a eu des spéculations selon lesquelles il pourrait être déplacé puisque les Knicks ont refusé de lui accorder une prolongation de contrat avant cette saison.

Ils devront remplacer ses 15 points par match en sortie de banc et sa capacité à jouer aux deux postes de garde.

Achiuwa et Flynn ont quitté le banc pour Toronto cette saison. Achiuwa a en moyenne 7,7 points, 5,4 rebonds et 1,8 passes décisives par match tandis que Flynn a en moyenne 5,1 points, 2,1 rebonds et 2,4 passes décisives.

Le choix de deuxième ronde passe par Détroit. Les Pistons n’ont que deux victoires jusqu’à présent cette saison et sont au milieu d’une séquence de 28 défaites, ce devrait donc être une sélection élevée.

Jusqu’à l’accord de samedi, Toronto n’avait aucun choix au repêchage de 2024. Il avait échangé un choix de première ronde protégé par loterie aux Spurs de San Antonio contre le centre Jakob Poeltl à la date limite des échanges de la saison dernière. Son deuxième tour a déjà été distribué.

Les Knicks et les Raptors étaient des partenaires commerciaux improbables car ils sont actuellement en conflit les uns avec les autres.

New York a intenté une action en justice contre Toronto il y a quatre mois, alléguant que les Raptors avaient conspiré pour voler des milliers de vidéos et d’autres secrets de reconnaissance après avoir embauché un ancien employé de reconnaissance de New York.

En octobre, les propriétaires des Raptors, Maple Leaf Sports & Entertainment, ont déposé une requête dans le district sud de New York pour que la poursuite soit rejetée. MLSE a déposé les documents juridiques au nom du club NBA, de l’entraîneur-chef Darko Rajakovic et de 12 autres accusés.

Avec des fichiers de l’Associated Press.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *