Nino Niederreiter a marqué deux fois alors que les Jets de Winnipeg ont battu le Wild du Minnesota 4-2

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Nino Niederreiter (62) des Jets de Winnipeg marque contre le gardien du Wild du Minnesota Filip Gustavsson (32) lors de la première période d’action de la LNH à Winnipeg, le 30 décembre.JOHN WOODS/La Presse Canadienne

Nino Niederreiter a marqué deux buts et les Jets de Winnipeg ont battu le Wild du Minnesota 4-2, samedi.

Axel Jonsson-Fjallby et Alex Iafallo ont également marqué pour Winnipeg, qui s’est amélioré à 9-1-2 à ses 12 derniers matchs. Connor Hellebuyck a stoppé 34 tirs devant une salle comble de 15 325 personnes au Centre Canada Vie.

« Il a effectué les arrêts quand il en avait besoin, il a été formidable (au cours) des derniers matchs », a déclaré Niederreiter. « Il est l’une des principales raisons pour lesquelles nous réussissons dans la zone (défensive). Il garde les choses calmes devant le filet.

Niederreiter a marqué ses deux buts de près.

« Je pense que c’est là que se trouve mon bureau », a déclaré Niederreiter, qui compte 12 buts cette saison. « J’aime être dans la peinture. »

Matt Boldy et Ryan Hartman ont marqué pour le Minnesota, qui en avait remporté quatre de suite.

Le gardien du Wild Filip Gustavsson a réalisé 19 arrêts avant d’être remplacé par Marc-André Fleury pour amorcer la troisième période. Fleury a stoppé neuf tirs.

«J’ai aimé que nous n’ayons pas abandonné», a déclaré Fleury. « Tous les gars se sont battus jusqu’à la fin. Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que ce n’était pas notre meilleure soirée ce soir. Ce qui est bien, c’est que nous pouvons l’oublier et jouer un peu plus comme nous le pouvons (dimanche).

Fleury a ajouté que Gustavsson avait fait son coming-out parce qu’il « ne se sentait pas bien ». Fleury a été applaudi pour sa participation au 999e match de sa carrière dans la LNH.

«C’était flatteur. C’était plutôt gentil de la part des partisans des Jets de pousser une telle acclamation», a déclaré Fleury, qui devrait disputer son 1000e match dimanche.

« C’est plutôt cool d’en arriver là, non ? Mais ce sera bien d’en finir avec ça.

Fleury est à une victoire d’égaler Patrick Roy au deuxième rang des victoires de l’histoire de la LNH (551).

Le Wild a réussi un match d’un but 20 secondes après le début de la troisième période lorsque Boldy a converti un rebond de Kirill Kaprizov devant un Hellebuyck masqué.

Jonsson-Fjallby a redonné l’avance de deux buts à Winnipeg à 2 min 46 s lorsqu’il a décoché un tir devant Fleury depuis le côté du filet.

« Nous parlons beaucoup d’arrêts opportuns et de buts opportuns, nous avons les deux aujourd’hui », a déclaré l’entraîneur des Jets, Rick Bowness. « (Hellebuyck) a réalisé de nombreux arrêts opportuns et ce but opportun – le quatrième – a été énorme pour nous. »

Les Jets ont limité leurs adversaires à trois buts ou moins lors d’un record de franchise de 24 sorties consécutives et 30 matchs au total cette saison, ce qui les place en tête de la LNH.

Iafallo a ouvert le score à 3 :59 de la première période. Son tir depuis l’intérieur de la ligne bleue a dévié sur Jared Spurgeon du Minnesota et devant Gustavsson.

Niederreiter a donné aux Jets une avance de 2-0 à 14:38 lorsqu’il a réussi un rebond après une tentative de bouclage d’Adam Lowry.

Hellebuyck a dû être précis sur un tir de Marco Rossi dans les derniers instants de la période.

Niederreiter a porté le score à 3-0 à 6:45 de la seconde lorsqu’il a marqué sur un rebond après un tir de la pointe de Josh Morrissey.

Le Wild s’est inscrit au tableau lorsque Hartman a marqué un but en avantage numérique à 10:05 après le début de la seconde. Hartman a converti une passe de Marcus Johansson depuis le côté du filet.

Suivant

Les Jets et Wild rejouent dimanche au Minnesota.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *