Orlondo Steinauer abandonne son rôle d’entraîneur-chef chez les Tiger-Cats; Ed Hervey promu directeur général

Ouvrez cette photo dans la galerie :

L’entraîneur-chef des Tiger-Cats de Hamilton, Orlondo Steinauer, s’adresse aux médias à Hamilton, en Ontario, le 6 novembre.Peter Power/La Presse Canadienne

Les Tiger-Cats de Hamilton ont annoncé mardi un plan de restructuration majeur, le président des opérations football, Orlondo Steinauer, quittant ses fonctions d’entraîneur-chef et Ed Hervey étant promu directeur général.

Steinauer était l’entraîneur-chef des Ticats depuis 2019, l’équipe ajoutant des tâches de front-office à son rôle en décembre 2021. Il conservera son rôle de direction du département des opérations de football.

Les Tiger-Cats affirment qu’un nouvel entraîneur sera nommé plus tard dans la semaine.

« Hamilton est un endroit spécial pour moi et ma famille et je suis extrêmement fier de la culture durable et des fondations que nous avons établies », a déclaré Steinauer dans un communiqué. « Au cours de mes cinq années en tant qu’entraîneur-chef, nous avons connu du succès et accompli beaucoup de choses.

« Il est maintenant temps pour moi de me concentrer sur mes responsabilités en tant que président des opérations football et d’aider les personnes incroyables qui travaillent ici chaque jour alors que nous nous efforçons de remporter des championnats. »

Les Tiger-Cats ont été finalistes de la Coupe Grey en 2019 et 2021, perdant à chaque fois contre Winnipeg. Steinauer a été nommé entraîneur de l’année de la LCF en 2019.

Hamilton a perdu contre Montréal en demi-finale de l’Est à chacune des deux dernières saisons.

Hervey a été embauché comme directeur général adjoint à Hamilton en décembre 2021. Il a passé quatre saisons en tant que directeur général d’Edmonton (2013-16) et deux saisons dans le même rôle avec la Colombie-Britannique (2018-19).

Edmonton a remporté la Coupe Grey en 2015 sous la direction de Hervey.

Steinauer et Hervey affronteront une intersaison chargée à Hamilton. L’avenir du quart-arrière vétéran Bo Levi Mitchell est incertain après que l’ancienne star des Stampeders de Calgary ait été limitée par des blessures lors de sa première saison d’un contrat de trois ans d’une valeur de 1,62 million de dollars avec les Ticats.

Mitchell aurait droit à un important bonus à six chiffres dans le courant du mois de janvier. Hamilton pourrait choisir de ne pas payer cela et faire de Mitchell un agent libre.

Les joueurs qui se dirigent vers l’agence libre comprennent les quarts Matt Shiltz et Kai Locksley, le secondeur vétéran Simoni Lawrence et le receveur Tim White.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *