Pettersson couronne le retour des Canucks avec un vainqueur en prolongation dans une victoire de 5-4 contre les Blue Jackets

Ouvrez cette photo dans la galerie :

L’attaquant des Canucks de Vancouver Elias Pettersson marque le but gagnant contre le gardien Elvis Merzlikins au Rogers Arena le 27 janvier.Bob Frid/Reuters

Cette fois, les Canucks de Vancouver ont complété la remontée.

Les Canucks ont surmonté un déficit de 4-1 en troisième période avec trois buts consécutifs en avantage numérique en 5:17, puis Elias Pettersson a marqué son deuxième de la soirée avec 59 secondes à jouer en prolongation, pour donner à Vancouver une victoire de 5-4 sur les Les Blue Jackets de Columbus dans un match passionnant de la LNH samedi soir.

Brock Boeser a mis fin à une disette de six matchs en marquant trois fois, dont deux en avantage numérique en troisième période, et en obtenant une aide sur le but gagnant de Pettersson.

Les Canucks avaient rattrapé deux déficits de deux buts en troisième période mercredi soir, mais ont perdu 4-3 en prolongation contre St. Louis.

« Évidemment, nous ne voulons pas continuer à nous placer dans ces positions, mais le simple fait que nous n’ayons pas abandonné et que nous soyons revenus et avons obtenu deux points là-bas est énorme pour notre équipe », a déclaré Boeser.

«Je montre beaucoup de choses sur les gars dans la salle, sur la façon dont nous n’avons pas abandonné. Nous l’avons fait équipe par équipe et avons continué à tirer des pénalités, puis nous avons fait en sorte que cela compte. C’est définitivement positif.

Boeser compte 30 buts en 49 matchs cette année. Son record précédent était de 29 buts en tant que recrue en 2017-2018.

« Je ne sais pas encore si cela m’a frappé », a déclaré Boeser. « Je pense que c’est plutôt parce que nous avons gagné ce match.

« Il s’agit simplement de s’y tenir et de travailler dur après quelques hauts et des bas. Je n’aurais pas pu y parvenir sans mes coéquipiers. » Le but gagnant de Pettersson est survenu lorsqu’il a repoussé une passe de Boeser derrière le gardien de Columbus Elvis Merzlikins.

Un cadeau de Pettersson a permis aux Blue Jackets d’ouvrir le score sur un but en désavantage numérique en deuxième période.

«Cela montre la force que nous avons», a déclaré Pettersson, qui a également marqué en avantage numérique en troisième période. « Nous ne sommes pas satisfaits de la deuxième période. Nous sommes une bonne équipe mais nous leur avons donné beaucoup d’occasions. Je suis content de la façon dont nous sommes revenus dans le match.

C’était la quatrième fois dans l’histoire de la franchise que les Canucks surmontaient un déficit de trois buts en troisième période. La dernière fois, c’était le 18 février 2003.

Pettersson a également ajouté une passe pour Vancouver, qui totalise des points en 11 matchs consécutifs (9-0-2).

JT Miller et Quinn Hughes ont chacun obtenu trois passes décisives, tandis que Pius Suter en a obtenu deux.

Après avoir raté les séries éliminatoires sept fois au cours des huit dernières années, Vancouver se dirige vers la pause des étoiles de la LNH avec une fiche de 32-11-5 et mène la division Pacifique avec 71 points.

Alexandre Texier a inscrit un but en désavantage numérique et une passe pour les Blue Jackets (15-23-10). Kirill Marchenko, en avantage numérique, Sean Kuraly et Jake Bean ont également marqué pour Columbus qui est (3-4-2) à leurs neuf derniers matchs mais occupe le dernier rang de la division métropolitaine.

Le gardien de Vancouver Thatcher Demko a stoppé 26 tirs. Merzlikins a effectué 28 arrêts pour Columbus.

Le défenseur de Vancouver Tyler Myers s’est vu infliger une pénalité de cinq minutes et une faute d’inconduite à 11 min 55 s de la troisième période pour avoir donné un coup de coude à Kuraly.

Vancouver a tué le penalty, n’accordant qu’un seul tir au but.

« C’était énorme », a déclaré Pettersson. « Les gars se sont battus dur. Demko a fait un bon arrêt, les gars ont sacrifié leur corps. Cela montre le cœur de tous les joueurs.

Texier, frustré, a qualifié cette perte d’« expérience d’apprentissage ».

« Nous détestons perdre », a-t-il déclaré. « C’est difficile quand on mène par trois et que ça arrive. Il faut rester positif, avancer et travailler. Améliorez-vous et essayez d’en tirer des leçons.

L’entraîneur Vincent Pascal a déclaré que les petites erreurs coûtaient cher à son équipe.

« Les sanctions étaient le résultat de notre non-exécution », a-t-il déclaré. « Nous devons juste garder les choses simples, trouver un jeu simple. Nous avons essayé de réaliser des jeux que nous n’avions pas. Des choses comme ça ont causé des problèmes.

Tirant de l’arrière 4-1, Vancouver a amorcé sa remontée à peine 70 secondes après le début de la troisième période.

Miller a trouvé Pettersson ouvert dans le cercle de mise au jeu. Pettersson a attendu patiemment puis a tiré un tir puissant qui a battu un Merzlikins tentaculaire.

Boeser a porté le score à 4-3 à 3 min 24 s lors d’un autre avantage numérique, redirigeant une pointe de Suter sur un tir de Hughes.

Boeser a remporté le tour du chapeau avec un autre but en avantage numérique à 6 min 28 s, repoussant la rondelle libre sur un tir de Pettersson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *