Walman marque sur un tir de pénalité en prolongation pour donner aux Red Wings une victoire de 4-3 sur les Canucks

Ouvrez cette photo dans la galerie :

Le gardien de but des Canucks de Vancouver Casey DeSmith (29 ans) arrête un tir de l’ailier droit des Red Wings de Détroit Christian Fischer (36 ans) lors de la première période d’un match de hockey de la LNH, le samedi 10 février 2024, à Détroit.Paul Sancya/Associated Press

Jake Walman a marqué sur un tir de pénalité 23 secondes après le début de la prolongation et les Red Wings de Détroit ont comblé un déficit de deux buts en troisième période pour battre les Canucks de Vancouver 4-3 samedi.

Walman a obtenu le tir de pénalité après que Quinn Hughes l’ait frappé lors d’une échappée.

C’était un endroit inhabituel pour le défenseur, qui a admis qu’il « tremblait un peu » avant le tir de pénalité.

« Les heures supplémentaires, c’est capitaliser sur les occasions et les échecs », a-t-il déclaré. « Nous apprenons en quelque sorte de nos autres heures supplémentaires. Il est important de prendre ces chances 50-50. (Lucas Raymond) a remporté une bataille et a fait une belle passe sur la glace. Cela l’a en quelque sorte scellé.

Après avoir marqué, Walman s’est lancé dans sa danse de célébration « Griddy ».

«Je ne l’ai pas fait à la maison», a-t-il déclaré.

Raymond, Daniel Sprong et Michael Rasmussen ont marqué les buts réglementaires pour les Red Wings, qui disputaient leur premier match depuis la pause des étoiles.

Patrick Kane, qui a raté les sept derniers matchs en raison d’une blessure au bas du corps, a récolté une passe décisive à son 1 200e match en carrière.

Alex Lyon a stoppé 28 tirs.

Les Red Wings ont gagné pour la septième fois après avoir été menés pendant deux périodes.

« Un nombre fou de retours en troisième période pour obtenir des points et des victoires », a déclaré l’entraîneur Derek Lalonde. « Je pense que nous sommes les meilleurs de la ligue. C’est bien pour le groupe mais ce n’est pas la recette du succès, surtout contre une équipe d’élite comme celle-ci.

Filip Hronek et Elias Pettersson ont chacun récolté un but et deux passes décisives pour les Canucks. Nils Hoglander a marqué l’autre but réglementaire pour Vancouver, qui a mis fin à une séquence de 12 matchs consécutifs avec au moins un point avec une défaite de 4-0 contre Boston jeudi.

Casey DeSmith a réalisé 23 arrêts.

Le défenseur des Canucks Nikita Zadorov s’est vu imposer une pénalité de match et une inconduite de match au cours de la deuxième période pour avoir frappé Raymond à la tête.

Détroit a pris l’avance 45 secondes après le début du match grâce au 14e but de Raymond de la saison.

Les Canucks ont égalisé grâce au 15e but de Hoglander cette saison à 1:09 de la deuxième période. Il a battu un Lyon masqué d’un tir frappé de la pointe.

Les Red Wings n’ont pas pu profiter du jeu de puissance de cinq minutes généré par l’infraction de Zadorov. Hronek a commis une pénalité élevée pour bâton à la fin de ce jeu de puissance, donnant à Detroit près de deux minutes de plus avec l’avantage de l’homme.

Hronek s’est échappé en sortant du banc des pénalités et a marqué à 11:10 de la deuxième période.

Pettersson a marqué son 28e but de la saison sur un rebond moins de trois minutes plus tard.

Alors que Hoglander était au banc des punitions, Sprong a marqué à 2:33 du troisième pour réduire l’avance des Canucks à 3-2.

« Évidemment, nous menions 3-1 et jouions du bon hockey, mais ils ont eu un peu de vie après le but en avantage numérique », a déclaré Pettersson.

Rasmussen a égalisé à 7:51 de la période en redirigeant un tir de Walman.

«Je pensais que nous contrôlions le match – nous avons juste eu quelques revirements», a déclaré l’entraîneur de Vancouver, Rick Tocchet. « Nous devons apprendre que, sous cette pression, il faut verrouiller ces matchs. Nous menions 3-1 et nous avons laissé filer un point.

SUIVANT

Canucks : à Washington dimanche.

Red Wings : À Edmonton mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *